Réseaux sociaux: Connecter le monde ne suffit plus pour Facebook
Actualisé

Réseaux sociauxConnecter le monde ne suffit plus pour Facebook

Mark Zuckerberg, patron du réseau social, a dévoilé la nouvelle mission que s'est donnée la plateforme pour les dix prochaines années.

par
man

La mission principale de Facebook de connecter le monde ne suffit plus et va évoluer. C'est ce que son patron Mark Zuckerberg a successivement annoncé lors d'une conférence à Chicago, dans un billet publié sur le réseau social, ainsi qu'au cours de sa première vraie interview télévisée, sur CNN, depuis 2012. «Nous avons une responsabilité de faire mieux dans le monde. Notre société est encore très divisée», a-t-il déclaré à la journaliste techno Laurie Segall.

«Durant les 10 dernières années, notre mission a été de rendre le monde plus ouvert et connecté. Nous allons continuer à donner une voix aux gens et à aider à rester connectés, mais maintenant nous allons faire encore plus, a notamment écrit Mark Zuckerberg sur Facebook. Aujourd'hui, nous élargissons notre mission pour définir notre tracé pour les 10 prochaines années. L'idée pour notre nouvelle mission est: rapprocher le monde.»

Des communautés significatives

En substance, il s'agit d'augmenter le nombre d'utilisateurs de Facebook, qui frôlent les 2 milliards, appartenant à des «communautés significatives», à savoir des groupes qui comptent vraiment à leurs yeux et qui peuvent changer le monde. Le réseau social en compte aujourd'hui seulement 100 millions et a pour objectif d'élever leur nombre à 1 milliard.

«Nos vies sont toutes connectées. Dans la prochaine génération, nos plus grandes opportunités et défis ne peuvent être pris qu'ensemble: mettre fin à la pauvreté, guérir les maladies, arrêter le changement climatique, répandre la liberté et la tolérance, arrêter le terrorisme. Aucun groupe ou même pays ne peut le faire seul. Nous devons construire un monde où les gens se réunissent pour relever ces grands efforts significatifs», explique encore le patron de Facebook.

Ton opinion