Protection des animaux: Connyland ne veut pas se séparer de ses dauphins
Actualisé

Protection des animauxConnyland ne veut pas se séparer de ses dauphins

Le parc de loisirs Connyland, à Lipperswil (TG), ne veut pas renoncer à son delphinarium malgré la décision du Conseil national d'interdire la détention de dauphins.

Pour les responsables du parc, les deux animaux morts ont été empoisonnés.

Pour les responsables du parc, les deux animaux morts ont été empoisonnés.

Une enquête mandatée par le parc de loisirs thurgovien montre que les deux dauphins morts dernièrement ont été empoisonnés, a indiqué jeudi à la presse Erich Brandenberger, porte-parole de Connyland. Il s'exprimait à l'occasion de l'ouverture de la saison du parc de loisirs.

Si l'interdiction d'importer des dauphins devient effective, le delphinarium devra fermer. Les responsables du parc de loisirs sont prêts à faire vérifier la légalité d'une telle décision et la combattre si le Parlement confirme son choix.

Deux dauphins sont morts dans le parc les 8 et 13 novembre 2011. Selon le rapport d'autopsie exigé par le Ministère public, leur mort a été causée par des dommages au cerveau après l'utilisation d'antibiotiques. Un empoisonnement est exclu.

(ats)

Ton opinion