Transfert: Contador dans le flou le plus total avec Astana
Actualisé

TransfertContador dans le flou le plus total avec Astana

L'Espagnol Alberto Contador, de passage vendredi sur la Vuelta, a affirmé qu'il attendait d'abord de connaître la position de son équipe, Astana, avant de prendre une décision pour la saison prochaine.

«Actuellement nous ne savons pas qui commande chez Astana, c'est pour ça que j'ai des doutes», a déclaré Contador, qui s'est vu remettre un prix de la Fédération espagnole pour avoir gagné les trois grands Tours (France, Italie, Espagne).

«C'est mon principal problème, savoir qui est le manager, le responsable... Dans un tel contexte tu ne peux pas négocier et moi je ne peux pas m'engager à l'aveugle avec une équipe», a ajouté Contador, qui ne défendait pas son titre sur la Vuelta cette année.

«Il faut clarifier la situation, savoir qui va diriger l'équipe et en fonction de ce qu'ils proposent, s'il y a des garanties et le regard bienveillant de l'UCI (Union cycliste internationale) et des organisateurs des principales courses, ce serait une bonne option. Mais aujourd'hui il y a des doutes quant au projet sportif», a ajouté le coureur espagnol, qui est sous contrat avec Astana jusqu'en 2010.

Garmin ou Caisse d'Epargne?

L'équipe kazakhe, amputée par les départs de plusieurs coureurs dont l'Américain Lance Armstrong et du directeur sportif Johan Bruyneel, avait indiqué mi-août dans un communiqué que Contador «(courrait) pour Astana en 2010».

«Il est clair qu'Alberto Contador sera l'indiscutable leader de l'équipe la saison prochaine», avait détaillé Rinus Wagtmans, porte-parole des autorités kazakhes, dont Astana est une émanation.

Contador a pourtant déjà reçu des offres émanant d'autres équipes, dont Garmin, Caisse d'Epargne et Quick Step.

«C'est mon frère qui s'occupe des négociations et c'est vrai qu'avant le Tour il y a eu des contacts avec Garmin. Ils sont très intéressés et je trouve que c'est une équipe très intéressante», a-t-il souligné vendredi.

«L'option Caisse d'Epargne m'attire beaucoup également. Ici sur la Vuelta ils font une véritable démonstration. En plus j'aime bien le fait que ce soit une équipe espagnole».

Et Quick Step ? «Ils nous ont aussi contactés mais bon finalement c'est une équipe de plus qui se montre ambitieuse».

(afp)

Ton opinion