Genève: Contre-projet indirect à l'initiative sur la mobilité

Actualisé

GenèveContre-projet indirect à l'initiative sur la mobilité

Le Conseil d'Etat genevois demande au Grand Conseil de rejeter l'initiative des Verts «Pour des transports publics plus rapides!». Il déposera, avant la fin de l'année, un contre-projet indirect à ce texte.

Cette initiative constitutionnelle demande que les trams et les bus bénéficient de la priorité dans le trafic, grâce à une régulation des feux de circulation. Elle veut aussi pousser au développement de voies en site propre pour les transports publics, afin d'augmenter leur vitesse commerciale.

Or le Conseil d'Etat estime que ce texte contrevient à sa stratégie Mobilités 2030, qui préconise une application différenciée du libre choix du mode de transport en s'appuyant sur le mode le plus efficace en fonction du lieu et du moment, indique-t-il. Il entend ainsi proposer une réponse globale et adaptée, afin d'améliorer l'ensemble des déplacements. (ats)

Ton opinion