Automobile: Contrôler l'usage du smartphone au volant
Actualisé

AutomobileContrôler l'usage du smartphone au volant

A New York, une proposition de loi veut permettre à la police de vérifier si un automobiliste utilisait son téléphone au volant, en cas d'accident.

par
Emmanuel Coissy
Téléphoner ou conduire, il faut choisir.

Téléphoner ou conduire, il faut choisir.

photo: Kein Anbieter/Odilon Dimier

Il y avait l'alcotest pour les chauffeurs ivres. Bientôt, un contrôle analogue pourra déterminer si un automobiliste est accro à son téléphone. Les médias américains rapportent qu'à New York, un projet déposé par le sénateur Terrence Murphy prévoit de donner à la police le droit de tester les smartphones et autres appareils électroniques des conducteurs impliqués dans un accident. On le sait, beaucoup sont déconcentrés car ils écrivent un message ou passent un coup de fil. Cette attitude engendre une augmentation du nombre de collisions. La loi a déjà été acceptée en commission, elle doit encore être votée en plénière.

Une technologie déjà opérationnelle

Dans les faits, toute personne impliquée dans un accrochage – quelle que soit sa gravité – devra se soumettre au test. Le procédé sera automatique: un boîtier récupère les données de l'appareil téléphonique. Elles pourront servir de preuves devant les tribunaux. «La société israélienne Cellebrite, qui aide déjà le FBI à accéder au contenu des iPhone, disposerait de machines capables de réaliser un tel travail», indique le site français Numerama.

Ton opinion