Genève: Contrôles renforcés contre les cyclistes dans les parcs
Actualisé

GenèveContrôles renforcés contre les cyclistes dans les parcs

La Ville veut s'attaquer aux abus des aficionados de la petite reine. Mais il faut aussi de meilleurs aménagements, avancent les milieux du vélo.

par
dra
photo: Keystone/Martial Trezzini

Il est interdit de circuler à vélo dans les parcs publics. La loi fédérale le stipule depuis longtemps. Si une certaine tolérance était appliquée jusqu'ici, la Ville de Genève a tout de même décidé de serrer la vis. Depuis le 1er juin, le règlement a été clarifié et vise surtout à sanctionner les abus, souligne la «Tribune de Genève».

La Municipalité précise ainsi qu'il ne s'agit pas de s'en prendre à tous les cyclistes, mais avant tout à ceux qui roulent à tombeau ouvert dans les parcs et mettent en danger les piétons. Un phénomène qui s'est amplifié avec l'arrivée des vélos électriques, selon la Ville. Cette dernière note qu'il y a des exceptions: la circulation à deux-roues est par exemple toujours autorisée sur l'allée centrale du parc des Bastions.

Les milieux de défense du vélo dénoncent une «politique de criminalisation des cyclistes». Ils font remarquer que si les piétons doivent trop souvent partager leur espace avec les deux-roues, c'est parce que ces derniers ne disposent pas de tracés qui leur est dévolu. La Ville interdit avant d'aménager, criminalise avant de proposer des solutions, selon les défenseurs des cyclistes.

Ton opinion