France: Copé dénonce l'antisémitisme du FN
Actualisé

FranceCopé dénonce l'antisémitisme du FN

Cible d'attaques racistes depuis plusieurs semaines, Christiane Taubira devra se passer de la compassion de Jean-François Copé, lui-même victime d'antisémitisme de la part de membres du FN.

par
ade
Le Président de l'UMP victime d'attaques antisémites de la part de membres du parti de Marine Le Pen.

Le Président de l'UMP victime d'attaques antisémites de la part de membres du parti de Marine Le Pen.

Les attaques à caractère raciste se succèdent à l'encontre de la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui peut se targuer de bénéficier du soutien du gouvernement. Ovationnée mercredi, à l'assemblée nationale, la ministre de la justice a quelque peu agacé l'opposition, Jean-François Copé en tête, qui souligne l'indignation à géométrie variable du PS.

Sur «France 3», le président de l'UMP a affirmé ne pas avoir reçu le soutien du parti socialiste lorsqu'il a été victime de propos antisémites de la part du Front National de Marine Le Pen.

Dénonçant la prétendue montée du racisme en France, qu'il qualifie de «superbe opération de manipulation médiatique», Copé déclare: «Je n'ai absolument rien contre la personne de Mme Taubira mais (contre) la politique qu'elle conduit qui est «une politique de laxisme.»

«Je ne l'ai pas entendue, ni elle, ni ses amis, dire quoi que ce soit lorsque j'ai été moi-même l'objet de propos antisémites de la part d'un certain nombre de responsables du Front national.»

Jean-François Copé a notamment évoqué des attaques antisémites récentes sur Internet, de la part de têtes de liste du FN.

Ton opinion