Actualisé

Etats-UnisCorey Haim lié à un trafic d'ordonnances

Le nom de l'acteur canadien Corey Haim, décédé mercredi à l'âge de 38 ans près de Los Angeles, a été retrouvé sur des ordonnances médicales illégales, dans le cadre d'une enquête des autorités de San Diego.

C'est ce qu'a annoncé vendredi Jerry Brown, le procureur de Californie.

La Brigade régionale des stupéfiants de San Diego enquêtait sur un «trafic massif d'ordonnances médicales illégales» et a trouvé au cours de ses recherches une ordonnance illégale au nom de Corey Haim, précise Jerry Brow dans un communiqué.

«La mort de Corey Haim est une nouvelle tragédie liée au problème grandissant des prescriptions abusives de médicaments», déclare M. Brown. Ce fléau est de plus en plus lié au crime organisé. C'est un vrai problème de santé publique», ajoute-t-il.

L'acteur canadien Corey Haim, qui avait notamment joué dans «Génération perdue» de Joel Schumacher, est mort mercredi à Burbank, dans la banlieue de Los Angeles, d'une probable surdose de médicaments, selon la police.

Une autopsie a été pratiquée jeudi, mais l'Institut médico-légal n'a pas communiqué les résultats ni les causes exactes de la mort, dans l'attente des tests toxicologiques.

La mère de l'acteur, qui partageait l'appartement de son fils, a néanmoins affirmé vendredi matin sur le site internet Access Hollywood qu'elle avait parlé au médecin légiste.

Ce dernier lui aurait dit que Corey Haim avait «le coeur gonflé, une congestion pulmonaire et de l'eau dans les poumons» au moment de sa mort.

Selon plusieurs sources de presse, des ordonnances de Valium, Vicodin et d'un relaxant musculaire avaient été trouvées au domicile de l'acteur.

Ces dernières années, plusieurs personnalités, telles Anna Nicole Smith ou le «roi de la pop» Michael Jackson, ont trouvé la mort à cause de surdoses de médicaments.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!