Suisse: Coronavirus: l'EPFZ devise la facture à 100 milliards
Actualisé

SuisseCoronavirus: l'EPFZ devise la facture à 100 milliards

Selon deux professeurs de l'EPFZ, les dix milliards de francs promis par le Conseil fédéral pour aider l'économie suisse ne suffisent pas.

Keystone

Les dix milliards de francs déjà promis par le conseil fédéral pour atténuer l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'économie helvétique ne constituent qu'une fraction des montants nécessaires, selon deux professeurs d'économie de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Hans Gersbach et Jan-Egbert Sturm préconisent dans une prise de position mercredi la création d'un «fonds suisse» doté de 100 milliards de francs et destiné à éviter un dysfonctionnement du système économique, qui se traduirait par une forte destruction de valeur et une vague de faillites.

Les sociétés devraient par la suite rembourser «une part substantielle» des sommes perçues, à des conditions toutefois avantageuses et sur des période prolongées. Les experts recommandent en outre une suspension du devoir d'annonce d'insolvabilité et ajoutent que des garanties étatiques permettraient aux entreprises de se voir plus facilement octroyer des prêts relais par les banques.

Conscient de «l'énorme mobilisation de ressources» que nécessiterait l'établissement d'un tel fonds, sans parler de l'entorse au frein à l'endettement, les économistes assurent que ces mesures ne menaceraient pas la note de crédit du pays, pour autant que l'économie retrouve à l'issue de la crise son niveau d'avant l'épidémie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion