Berne: Corruption à l'Office fédéral de l'environnement
Actualisé

BerneCorruption à l'Office fédéral de l'environnement

Un cadre de l'OFEV aurait attribué des contrats «inutiles» pour l'administration fédérale à deux entreprises. En contrepartie, il aurait profité de cadeaux très généreux.

par
Olivia Fuchs
Le Ministère public de la Confédération accuse l'employé de l'administration fédérale de corruption et de gestion déloyale des intérêts publics.

Le Ministère public de la Confédération accuse l'employé de l'administration fédérale de corruption et de gestion déloyale des intérêts publics.

«Nous avons licencié le collaborateur en question et dénoncé les contrats avec les deux entreprises concernées», a confirmé mercredi Adrian Aeschlimann, porte-parole de l'Office fédéral de l'environnement à la «Berner Zeitung». Le chef de la section Informatique, logistique et organisation est accusé d'avoir profité de cadeaux généreux de la part de deux entreprises d'information et de télécommunication, régulièrement mandatées par l'OFEV. En contrepartie, le cadre leur aurait attribué plusieurs contrats, «inutiles» pour l'OFEV, pour une valeur dépassant les 2 millions de francs.

Le Ministère public de la Confédération enquête déjà depuis plus d'un an et demi sur ce cadre de l'administration fédérale. Il est accusé de corruption et gestion déloyale des intérêts publics. Même si le Ministère public ne souhaite pas donner davantage d'informations sur son enquête, la «Berner Zeitung» révèle que les affaires entre le cadre et les deux entreprises se faisaient via un collaborateur externe de l'OFEV. Et cela entre 2008 et 2010. Selon le quotidien alémanique, le chef de section accusé se serait fait offrir, entre autres, une voiture de luxe ainsi qu'un voyage luxueux à l'étranger.

En attendant les résultats de l'enquête du Ministère public de la Confédération, l'OFEV a engagé un nouvelle personne pour diriger la section Informatique, logistique et organisation.

Ton opinion