Genève: Corsier ne veut pas de réfugiés dans son abri PC
Actualisé

GenèveCorsier ne veut pas de réfugiés dans son abri PC

Le village cossu genevois a refusé mardi dernier d'accueillir des migrants. Le Canton pourrait malgré tout réquisitionner les installations de la commune.

par
jcu

C'est une défaite pour le conseiller d'Etat genevois responsable des affaires sociales, Mauro Poggia. Il n'a pu convaincre, mardi soir dernier, les élus de la commune cossue de Corsier d'accueillir 50 migrants dans leur abri PC. Le Conseil municipal a refusé le projet après trois heures de discussion, rapporte ce lundi la «Tribune de Genève».

Le ministre a répondu aux élus toute la soirée. Leurs peurs vis-à-vis des migrants: les incivilités, des bus bondés ou encore le regard des hommes envers les écolières et les femmes au bord des piscines. Les conseillers municipaux ont également proposé des alternatives à leurs villages. Ils suggéraient par exemple d'accueillir les réfugiés dans le village d'Anières ou au Bout-du-Monde, à Genève.

Les débats ont continué une fois Mauro Poggia parti, poursuit le quotidien genevois. Des élus de la commune du bord du lac, apparemment plus relâchés sans le magistrat MCG, ont dit craindre que les migrants demandent un lieu de prière ou l'interdiction du porc. Une fois la discussion terminée, le Conseil municipal a donc adressé un «non» à l'arrivée de réfugiés. Le Canton peut toutefois outrepasser leur décision et réquisitionner l'abri s'il le désire. (jcu/20 minutes)

Ton opinion