Actualisé 28.09.2006 à 21:00

Couac inaugural pour l'aéroport tout neuf

Les passagers du nouvel aéroport international de Bangkok, qui a ouvert tôt hier matin, ont été confrontés à des retards pour l'enregistrement et la récupération de leurs bagages en raison de défaillances informatiques et mécaniques.

Mais les responsables de l'aéroport Suvarnabhum (prononcer «souvarnapoume») et de la Thai Airways ont minimisé ces problèmes qualifiés de mineurs et de ponctuels. Chantier emblématique de l'ex-premier ministre de Thaïlande, Thaksin Shinawatra, renversé le 19 septembre par l'armée, l'aéroport a finalement ouvert en son absence. Situé à 25 kilomètres à l'est de Bangkok, le nouvel aéroport devrait accueillir plus de 45 millions de passagers par an, contre 36 millions pour Don Muang.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!