Couchepin condamne vivement la campagne de l'UDC
Actualisé

Couchepin condamne vivement la campagne de l'UDC

Le conseiller fédéral Couchepin a condamné les méthodes utilisées par l'UDC pour sa campagne électorale, les comparant avec celles du fascisme italien des années 30.

On a appris par ailleurs, vendredi, que la Commission de gestion (CdG-N) du Conseil national a porté plainte contre inconnu auprès du Ministère public de la Confédération (MPC). Sont en cause les indiscrétions dont a fait l'objet le rapport de la commission sur les autorités fédérales de poursuite pénale et les documents relatifs au prétendu complot ayant entraîné le départ du procureur de la Confédération Valentin Roschacher. C'est ce qu'a précisé vendredi la conseillère nationale Lucrezia Meier-Schatz (PDC/SG), confirmant une information de la «Neue Zurcher Zeitung». La plainte a été déposée mercredi soir déjà. Un procureur extraordinaire devra être nommé par le Conseil fédéral.

Le Conseil fédéral nommera vraisemblablement mercredi prochain le jurisconsulte chargé d'évaluer le rapport de la Commission de gestion (CdG). C'est ce qu'a précisé vendredi à l'AP Oswald Sigg, porte-parole du Conseil fédéral. La décision de nommer cet expert, qui pourrait être par exemple un ancien juge fédéral, a été prise mercredi dernier.

Critiques acerbes

Interviewé par la radio tessisnoise, le conseiller fédéral Couchepin a vivement critiqué les méthodes électorales de l'UDC. Le climat créé, selon Couchepin, fait penser aux années 30 et au fascisme italien. Par ailleurs, selon Couchepin, des reproches sérieux sont adressés au conseiller fédéral Blocher par le rapport de la Commission de gestion et il s'agit de savoir s'ils sont justifiés.

Jeudi, l'UDC avait rejeté le rapport en estimant qu'il était tendancieux, incomplet et motivé par des raisons politiques. Le parti estimait ainsi confirmé le plan secret visant à empêcher une réélection de Christoph Blocher. La présidente de la commission, Lucrezia Meier-Schatz, a déclaré vendredi que la commission n'avait jamais parlé de «complot». (ap)

Ton opinion