Suisse: Couchepin veut une législature de six ans
Actualisé

SuisseCouchepin veut une législature de six ans

L'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin envisage de rallonger la durée de la législature de quatre à six ans.

L'ex-conseiller fédéral Pascal Couchepin songe à une législature prolongée.

L'ex-conseiller fédéral Pascal Couchepin songe à une législature prolongée.

Alors que de nombreuses réformes capotent au Parlement pour des raisons purement électorales, l'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin propose de porter la durée de la législature de quatre à six ans. Cela laisserait davantage de temps entre les élections fédérales pour le travail politique», explique le libéral-radical dans une interview au «SonntagsBlick».

Les élections ont aujourd'hui une trop forte influence, déplore Pascal Couchepin. C'est compréhensible, car les parlementaires souhaitent être réélus, mais cela conduit parfois à l'échec de réformes impopulaire mais nécessaires, comme, dernièrement, la 11e réformes de l'AVS. Certains partis jugent plus utile de dire non que de trouver un compromis.

«On devrait réfléchir à prolonger la durée de la législature», poursuit Pascal Couchepin. Pour lui, quatre ans, c'est trop court. A chaque élection, le Parlement compte en effet 25% à 30% de nouveaux membres. Ils ont besoin d'une à deux années pour être totalement au courant, si bien qu'il ne reste ensuite plus qu'un an et c'est déjà les préparatifs pour les prochaines élections, résume l'ancien ministre de l'intérieur.

Allonger la législature de deux ans laisserait au Parlement «davantage de temps pour élaborer des solutions communes, dont les avantages ne sont pas immédiatement perceptibles». Et Pascal Couchepin de prendre en exemple les programmes d'économies, qu'il est impensable de présenter quelques mois avant les élections. Le faire durant la troisième ou quatrième année d'une législature de six ans laisserait le temps de montrer que les avantages l'emportent. (ap)

Ton opinion