Actualisé 16.01.2015 à 20:33

Attentats à Paris

Coulibaly était avec d'autres jihadistes à Madrid

Le terroriste tué à Paris vendredi dernier, à l'issue de la prise d'otages de l'hyper casher, s'était rendu dans la capitale espagnole pendant les Fêtes avec d'autres jihadistes présumés.

1 / 293
05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

AFP/Eric Feferberg
...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

AFP/Eric Feferberg
27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

Amedy Coulibaly, un des auteurs des attaques de Paris, a conduit début janvier cinq personnes à Madrid pour y prendre l'avion vers la Turquie dont Mehdi Sabry Belhoucine et son frère Mohamed, déjà condamné dans une affaire de terrorisme, selon une source antiterroriste espagnole. «Nous pensons qu'ils ont voyagé depuis Paris, directement, jusqu'à (l'aéroport de) Madrid-Bajaras, sans s'arrêter: Coulibaly, (sa compagne) Hayat, les frères Belhoucine, la femme et le fils de Mohamed Belhoucine», a déclaré à l'AFP cette source. Les cinq personnes «se sont envolées le 2 pour la Turquie. Les billets ont été achetés sur internet».

Mohamed Belhoucine, un ancien élève-ingénieur français de 27 ans, avait été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis pour appartenance à une filière qui envoyait des jihadistes dans la zone pakistano-afghane au milieu des années 2000. Il est sorti de prison en juin 2014. Il avait animé des forums et sites jihadistes et relayé des messages.

Une source policière en France avait affirmé auparavant que Mohamed Belhoucine était en Syrie avant le 2 janvier et qu'il y avait sans doute été rejoint par Hayat Boumeddiene, vue à l'aéroport d'Istanbul en compagnie d'un Français de 23 ans, Mehdi Sabry Belhoucine, le frère cadet de Mohamed.

Selon le journal espagnol El Mundo, Hayat Boumeddiene a embarqué vers Istanbul le 2 janvier à 14h25 et le couple formé par Mohamed Belhoucine et sa compagne aurait embarqué quelques heures plus tard, avec un enfant, selon ce journal.

Les enquêteurs n'ont repéré «aucun contact téléphonique en Espagne» et aucune trace de réservation hôtelière ou de séjour dans une pension n'a été retrouvée pour l'instant, selon la source antiterroriste, qui a en ce sens confirmé des informations de presse.

Ce point est important pour les enquêteurs qui veulent savoir s'il existe en Espagne une cellule capable d'agir localement.

Amédy Coulibaly a été tué après avoir mené une prise d'otages sanglante dans un supermarché cacher de Paris qui s'est soldée par quatre morts. Il serait aussi l'auteur de coups de feu qui ont tué une policière municipale la veille près de Paris.

Un juge spécialisé dans les affaires de terrorisme est saisi depuis jeudi à Madrid. Il devrait selon El Mundo, rechercher à la demande de la France, les adresses IP à partir desquelles les billets ont été achetés et les images des caméras de sécurité de l'aéroport. (afp)

4 morts et 45 blessés dans des manifestations au Niger

Quatre personnes sont mortes et 45 ont été blessées vendredi à Zinder, deuxième ville du Niger, dans les manifestations contre la publication d'une caricature de Mahomet en Une du dernier numéro de Charlie Hebdo, a annoncé le ministre nigérien de l'Intérieur. Parmi les quatre victimes figurent trois civils et un gendarme, a déclaré le ministre Massaoudou Hassoumi. 22 agents des forces de l'ordre ont été blessés, ainsi que 23 manifestants, a-t-il détaillé sur les ondes de la radio nationale. Un médecin de l'hôpital de Zinder, interrogé par l'AFP, a fait état de 4 morts et trois blessés par balles, ainsi qu'un nombre indéterminé de blessés plus légers.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!