Genève: Coup d'envoi de la campagne «le tri, c'est chic»
Actualisé

GenèveCoup d'envoi de la campagne «le tri, c'est chic»

Le canton de Genève a lancé jeudi une opération pour valoriser le tri des déchets auprès du public.

Intitulée «le tri, c'est chic», cette campagne vise à atteindre un taux de récupération de 50% à l'horizon 2017. Quelque 36'000 «Sakatri», inspirés du monde de la haute couture, seront distribués à cet effet.

Ces sacs sont conçus pour faciliter le tri des déchets et leur transport au point de collecte. Dès lundi, le Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA) les distribuera dans divers centres commerciaux du canton, en collaboration avec l'Association des recycleurs, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

Un défilé de mode a accompagné le lancement de la campagne aux Bâtiments des Forces motrices. Conçues par onze étudiants de la Haute école d'art et de design (HEAD) de Genève, les créations présentées ont été exclusivement réalisées à partir de matériaux recyclés.

Sans taxe poubelle

Il est primordial pour Genève d'atteindre un taux de récupération de 50% à l'horizon 2017, a souligné le conseiller d'Etat en charge du DETA Luc Barthassat, cité dans le communiqué. «Ce faisant les Genevois démontreront qu'ils sont capables de trier aussi bien que le reste de la Suisse, et ce sans y être contraints par une taxe poubelle».

Cette ambition est parfaitement réaliste dans la mesure où les poubelles regorgent encore de déchets facilement recyclables. Papier, verre et déchets de cuisine constituent en effet plus de la moitié des ordures ménagères incinérées aux Cheneviers.

Genève est le dernier canton suisse sans taxe poubelle. Au niveau national, le taux de collecte des déchets ménagers se monte en moyenne à 50%.

(ats)

Ton opinion