Lausanne: Coup d’accélérateur sur un des plus gros chantiers du pays
Publié

LausanneCoup d’accélérateur sur un des plus gros chantiers du pays

La réalisation de l’écoquartier des Plaines-du-Loup entre dans une phase qui verra prochainement plus de mille personnes à l’œuvre simultanément.

Lancé l’été dernier, le chantier des Plaines-du-Loup à Lausanne voit poindre les premiers édifices de cet écoquartier. Cinq grues y sont déjà arrivées et, d’ici à ce printemps, on pourra en apercevoir une trentaine, tandis qu’un millier de spécialistes de la construction s’activeront simultanément sur ce site, ce qui en fait un des plus vastes chantiers de Suisse, indique mercredi la Ville de Lausanne.

Le premier secteur prévoit cinq bâtiments, offrant 342 nouveaux logements et 4000 m2 de surfaces commerciales. Mais au total, ce sont 23 bâtiments et 1127 logements qui sont prévus, soit de quoi accueillir 2400 habitants. Sur les 140 millions engagés par les investisseurs, 80% des soumissions ont été remplies par des entreprises locales, soulignent les autorités. Elles insistent aussi sur la diversité des appartements qui seront proposés dans cet écoquartier. On y trouvera des logements à loyer modéré, à loyer abordable, et 40% seront proposés en marché libre et en propriété par étage (PPE). Et, bien entendu, les espaces végétalisés constitueront une partie importante de cet écoquartier.

1 / 3
Les travaux préparatoires de l’écoquartier des Plaines-du-Loup, à Lausanne, ont débuté en été 2020.

Les travaux préparatoires de l’écoquartier des Plaines-du-Loup, à Lausanne, ont débuté en été 2020.

20min/Marvin Ancian
Le syndic de Lausanne, Grégoire Junod, s’est dit très enthousiaste: «Ce nouveau morceau de ville est un incroyable laboratoire à tous les niveaux», s’est-il réjoui.

Le syndic de Lausanne, Grégoire Junod, s’est dit très enthousiaste: «Ce nouveau morceau de ville est un incroyable laboratoire à tous les niveaux», s’est-il réjoui.

20min/Marvin Ancian
Mercredi, une visite du chantier a été organisée avec les autorités et les investisseurs.

Mercredi, une visite du chantier a été organisée avec les autorités et les investisseurs.

20min/Marvin Ancian

«Ce nouveau morceau de ville est un incroyable laboratoire à tous les niveaux», s’est réjoui Grégoire Junod, syndic de la Ville, cité dans le communiqué. «Nous y proposerons des nouvelles formes d’habitats, avec une mixité poussée à son maximum pour des logements accessibles à toutes les catégories de la population, et des réponses très ambitieuses en termes de lutte contre les changements climatiques.»

Les 700 premiers habitants de ce quartier situé au nord de Lausanne devraient pouvoir emménager en été 2022.

(comm/jfz)

Ton opinion