Neuchâtel: Coup de pouce financier pour booster l’emploi
Publié

NeuchâtelCoup de pouce financier pour booster l’emploi

Les autorités neuchâteloises accordent aux employeurs un subside de 2000 à 6000 francs pour l’engagement d’un chômeur. La mesure vise à soutenir la reprise économique.

L’État de Neuchâtel offre une prime à l’embauche en soutien à l’économie.

L’État de Neuchâtel offre une prime à l’embauche en soutien à l’économie.

iStock photo prétexte

Une reprise dans plusieurs secteurs de l’économie neuchâteloise, notamment dans l’horlogerie et la construction, incite les autorités cantonales à déployer des soutiens directs pour l’emploi. Elles offrent un subside allant de 2000 à 6000 francs pour l’engagement d’une personne en recherche d’emploi, annonce un communiqué. Parallèlement à cette mesure destinée aux employeurs et valable jusqu’à la fin de l’année 2021, l’appui aux stages professionnels ainsi qu’aux replacements immédiats en cas de licenciements collectifs est aussi prolongé.

Le Conseil d’État explique vouloir «retrouver le plus rapidement possible la dynamique positive qui prévalait dans le canton avant la crise de la Covid-19». Il veut éviter que «le taux de chômage ne reste à un niveau élevé, comme ce fut le cas il y a dix ans».

Coresponsabilité pour préserver des emplois

En dépit des soutiens aux entreprises, comme les RHT, les cas de rigueur et les APG, le nombre de personnes au chômage a augmenté en raison du faible nombre d’embauches. Au vu de la reprise de l’activité économique, l’État de Neuchâtel appelle les employeurs à s’engager avec «solidarité et responsabilité», comme ils l’ont fait tout au long de la crise.

Mesures d’aide en Suisse romande

À ce jour, un projet de soutien est prêt à être déposé sur la table du Conseil d’État genevois. Le Canton de Vaud, lui, a mis en place l’an dernier des mesures d’aide destinées aux apprentis et aux entreprises formatrices.

(Sam)

Ton opinion