21.03.2017 à 14:00

CFFCoup de rabot sur des offres vers l'étranger

Quiconque veut à l'avenir des rabais pour ses voyages en train devra se tourner toujours plus vers internet.

Une majorité des membres européens de l'Union internationale des chemins de fer (UIC) a voulu alléger la réduction proposée aux CFF.

Une majorité des membres européens de l'Union internationale des chemins de fer (UIC) a voulu alléger la réduction proposée aux CFF.

Keystone

Les détenteurs d'un abonnement général ou d'un demi-tarif bénéficieront d'offres spéciales moins avantageuses pour voyager vers l'étranger via le rail. Dès décembre prochain, les réductions Rail Plus sur les billets de trains internationaux passeront de 25% à 15%.

La remise obtenue grâce à cette carte proposée en complément aux deux types d'abonnements de trains sera moins intéressante, concède la porte-parole du groupe Donatella Del Vecchio. Elle confirme par là des informations publiées mardi dans les journaux alémaniques Der Bund et Tages-Anzeiger.

Pas de panique toutefois: «les CFF continueront en parallèle à proposer des rabais pour l'étranger très avantageux sur Internet, et même de plus en plus nombreux», assure la porte-parole, pointant notamment les billets dégriffés. «Rail Plus est né bien avant Internet, qui permet aujourd'hui de proposer un plus large éventail de billets à tarif réduit pour tous les utilisateurs du rail.»

Décision européenne

La décision concernant Rail Plus ne vient pas des CFF, ni de Suisse, mais des sociétés ferroviaires membres de l'Union internationale des chemins de fer (UIC). C'est elle qui propose le rabais depuis une vingtaine d'années. Une majorité de ses membres européens, qui l'appliquent, ont voulu alléger la réduction proposée.

«Voilà un désavantage de plus pour les consommateurs du rail», note Florence Bettschart, responsable politique et droit à la Fédération romande des consommateurs (FRC). Difficile toutefois pour l'organisation d'agir dans le giron européen. «Nous continuerons plutôt à faire pression en faveur de tarifs moins élevés en Suisse.»

L'ex-régie fédérale, qui présentait ses résultats annuels mardi, n'a pas encore communiqué la réduction visant Rail Plus. «Il demeure toujours choquant de dissimuler ou de donner des informations de façon peu claire aux consommateurs», constate Mme Bettschart. Mme Del Vecchio invoque, elle, des raisons d'agenda, la modification ne prenant effet qu'à l'occasion du prochain grand changement d'horaire. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!