Couac en Norvège: Coup de téléphone à 9 francs la seconde
Actualisé

Couac en NorvègeCoup de téléphone à 9 francs la seconde

Pour avoir appelé un taxi pendant la nuit, un Norvégien s'est vu facturer 152 francs. La conversation téléphonique n'avait pourtant duré que 17 secondes.

par
phf

Espen Schønningsen n'en a pas cru ses yeux, lorsqu'un collègue de travail lui a montré, furax, la facture de téléphone datée du 25 octobre: plus de 853 couronnes (152 francs) l'appel. Soit près de 9 francs la seconde.

«Mon collègue ma demandé ce que j'avais foutu, et je n'ai pas su quoi lui répondre», a raconté , penaud, le Norvégien de 38 ans au journal VG.

Au travail cette nuit-là, Espen Schønningsen a appelé les renseignements téléphoniques dans le but d'obtenir un taxi pour de rentrer chez lui. Le temps d'être mis en contact avec les Taxis Romerike, l'appel n'a duré que 17 secondes.

Depuis, le mystère s'est éclairci: le Norvégien a demandé un décompte détaillé à l'opérateur. Il s'est rendu compte que, par la magie du passage à l'heure d'hiver, ses 17 secondes de conversation se sont transformées en une heure et dix-sept secondes.

Selon VG, 200 à 300 personnes ont ainsi été victimes du changement d'horaire, dans la nuit du 25 octobre entre 2h et 3h du matin. L'opérateur Intelecom a admis qu'une erreur informatique avait perturbé la facturation.

Ce printemps déjà, le même opérateur avait connu des problèmes au passage à l'heure d'été, mais les réglages effectués depuis n'ont fait qu'empirer la situation. Intelecom s'est engagé à rembourser tous les clients qui ont reçu une facture fantaisiste.

Ton opinion