Coup d’œil dans les studios d’écriture d’autrices et d’auteurs célèbres

Pexels
Publié

Coup d’œil dans les studios d’écriture d’autrices et d’auteurs célèbres

Isolement, silence et concentration: c’est ce qu’offrent les studios d’écriture de Virginia Woolf, de Mark Twain et d’autres que nous allons vous dévoiler.

par
Meret Steiger

La plupart des écrivaines et écrivains célèbres ont ou avaient leur endroit favori pour écrire, généralement un lieu très calme, où il leur est possible de laisser libre cours à leur créativité. Alors que les uns optent pour une pièce dédiée de leur maison, les autres se sentent plus à l’aise dans des bibliothèques, des cafés ou des chambres d’hôtels.

Certains écrivains ressentent également le besoin de s’isoler, certaines œuvres littéraires majeures ayant même été écrites en prison. C’est le cas notamment de Don Quichotte. Il paraît que pour Notre-Dame de Paris, Victor Hugo s’est lui-même assigné à résidence et qu’il aurait mis ses vêtements sous clé pour ne pas être tenté de sortir de chez lui. Cela dit, certains studios d’écriture sont si mignons qu’on aurait envie d’y rester à jamais. Voici une compilation des lieux d’écriture d’autrices et d’auteures célèbres.

La cabane de Roald Dahl

La cabane d’écriture de Roald Dahl se trouve dans le village anglais de Great Missenden.

La cabane d’écriture de Roald Dahl se trouve dans le village anglais de Great Missenden.

ZVG
Décédé en 1990, Roald Dahl est, entre autres, l’auteur de romans pour enfants dont Charlie et la chocolaterie.

Décédé en 1990, Roald Dahl est, entre autres, l’auteur de romans pour enfants dont Charlie et la chocolaterie.

Getty Images
Dans son studio d’écriture, Roald Dahl ressentait le besoin de s’entourer de multiples objets, divers et variés, pour trouver l’inspiration.

Dans son studio d’écriture, Roald Dahl ressentait le besoin de s’entourer de multiples objets, divers et variés, pour trouver l’inspiration.

Tripadvisor

Roald Dahl est un écrivain britannique qui a vécu de 1916 à 1990. Ses romans et nouvelles ont été traduits dans 63 langues et il a vendu plus de 200 millions de livres dans le monde. Il est notamment connu pour son roman pour enfants intitulé Charlie et la chocolaterie, qui a donné lieu au film du même nom avec Johnny Depp.

Pour écrire, Roald Dahl se retirait dans une cabane se trouvant dans le village anglais de Great Missenden, dans le Buckinghamshire. Pour trouver l’inspiration, l’auteur s’entourait de lettres et de photos de ses proches. Devant son bureau se trouvait un fauteuil à oreilles qui avait jadis appartenu à sa mère. Dahl n’accordait pas d’importance au rangement: son bureau était couvert d’objets censés l’inspirer. Dans une interview, Roald Dahl a décrit sa cabane en ces termes: «C’est un endroit pour rêver et laisser son esprit divaguer, aussi doux et silencieux qu’un utérus.»

Le hangar à bateaux de Dylan Thomas

Ce petit hangar à bateaux était le lieu d’écriture de Dylan Thomas.

Ce petit hangar à bateaux était le lieu d’écriture de Dylan Thomas.

© Roy Parkhouse (cc-by-sa/2.0)
Le Britannique était un prodige littéraire qui a commencé à écrire ses propres poèmes dès l’âge de huit ans.

Le Britannique était un prodige littéraire qui a commencé à écrire ses propres poèmes dès l’âge de huit ans.

Wikipédia
Roald Dahl s’est d’ailleurs inspiré des lieux pour construire son propre studio d’écriture.

Roald Dahl s’est d’ailleurs inspiré des lieux pour construire son propre studio d’écriture.

Bryan Ledgard / Flickr

Dylan Thomas était un prodige littéraire. À l’âge de quatre ans, il était capable de réciter par cœur des passages de Shakespeare; à huit ans, il a commencé à écrire ses propres poèmes. Dylan Thomas a eu beaucoup de succès en tant que poète et écrivain, mais il ne savait pas gérer son argent. Alors que sa famille était constamment dans le besoin, l’écrivain dépensait tout son argent pour de l’alcool. Il est mort avant son 40e anniversaire.

Comme beaucoup de ses histoires et poèmes, Thomas a écrit son œuvre la plus connue, Au bois lacté, dans le hangar à bateaux familial à Laugharne, au Pays de Galles. Ce dernier surplombe le fleuve Tâf et est un véritable havre de paix et de solitude. C’est d’ailleurs ce hangar à bateaux qui a inspiré Roald Dahl à construire sa cabane de jardin, après une visite à Dylan Thomas.

La cabane octogonale de Mark Twain

Cette cabane en bois était le lieu d’écriture de Samuel Langhorne Clemens, mieux connu sous le pseudonyme de Mark Twain.

Cette cabane en bois était le lieu d’écriture de Samuel Langhorne Clemens, mieux connu sous le pseudonyme de Mark Twain.

Wikipédia
La belle-sœur de Mark Twain, ne supportant pas d’avoir un gros fumeur tel que l’auteur à la maison, a fait construire la cabane pour lui.

La belle-sœur de Mark Twain, ne supportant pas d’avoir un gros fumeur tel que l’auteur à la maison, a fait construire la cabane pour lui.

Pixabay
Selon Mark Twain, «c’est la plus belle étude qu’on ait jamais vue».

Selon Mark Twain, «c’est la plus belle étude qu’on ait jamais vue».

Mike Paul

Le studio d’écriture de Mark Twain offre une vue spectaculaire sur le fleuve Chemung d’Elmira, dans l’État de New York. Il a été construit par sa belle-sœur, Susan Crane, qui ne supportait pas de vivre aux côtés d’un gros fumeur comme Mark Twain. La cabane en bois a beau ne faire que 3,6 mètres de diamètre, Mark Twain la décrivait comme «la plus belle étude qu’on ait jamais vue».

Mark Twain, de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens, y appréciait tout particulièrement les orages. Il disait à ce propos: «C’est un nid si douillet et il y a tout juste assez de place pour un canapé, une table et quelques chaises. Quand les orages font rage dans cette vallée reculée, que les éclairs illuminent le ciel et que la pluie s’abat sur le toit au-dessus de ma tête… Imaginez le luxe que cela peut être.» Après sa mort, la cabane a été amenée sur le campus d’Elmira College.

La cabane de Virginia Woolf

C’est dans une ancienne remise au fond du jardin que l’écrivaine Virginia Woolf passait son temps à écrire.

C’est dans une ancienne remise au fond du jardin que l’écrivaine Virginia Woolf passait son temps à écrire.

Virginia Woolf est considérée comme l’une des plus illustres écrivaines. Elle a connu le succès dès les années 1920.

Virginia Woolf est considérée comme l’une des plus illustres écrivaines. Elle a connu le succès dès les années 1920.

George Charles Beresford / Wikipédia
En hiver, il faisait si froid dans la cabane que Virginia Woolf avait du mal à tenir sa plume. Et c’est pourtant là qu’elle a écrit une grande partie de ses célèbres œuvres.

En hiver, il faisait si froid dans la cabane que Virginia Woolf avait du mal à tenir sa plume. Et c’est pourtant là qu’elle a écrit une grande partie de ses célèbres œuvres.

Virginia Woolf est considérée comme l’une des plus illustres autrices du XXe siècle. À la fin des années 1920, la Britannique était devenue une romancière à succès, de renommée internationale. Dans les années 1970, Virginia Woolf est revenue sur le devant de la scène: son essai intitulé Une chambre à soi (1929) était l’une des œuvres les plus citées par le nouveau mouvement féministe.

Virginia Woolf a écrit un grand nombre de ses œuvres dans une ancienne remise située au fond du jardin de la maison qu’elle occupait avec son mari, même si la petite cabane en bois ne s’y prêtait guère. L’écrivaine y était constamment dérangée par son mari, par les enfants de l’école voisine ou par les cloches de l’église. En hiver, il y faisait si froid que la romancière avait même du mal à tenir sa plume. Et c’est pourtant là que Virginia Woolf a écrit une grande partie de ses illustres romans, notamment Mrs Dalloway.

La hutte rotative de George Bernard Shaw

Le Prix Nobel et oscarisé George Bernard Shaw écrivait dans un endroit particulièrement insolite: une cabane rotative.

Le Prix Nobel et oscarisé George Bernard Shaw écrivait dans un endroit particulièrement insolite: une cabane rotative.

Popperfoto via Getty Images
En 1932, le magazine Modern Mechanix écrivait: «M. Shaw souhaite percevoir en permanence les rayons du soleil pendant qu’il travaille.».

En 1932, le magazine Modern Mechanix écrivait: «M. Shaw souhaite percevoir en permanence les rayons du soleil pendant qu’il travaille.».

Wikipedia
L’Irlandais avait baptisé sa hutte d’écriture «London» («Londres»), afin que ses employés puissent dire à d’éventuels visiteurs indésirables qu’il «est à Londres».

L’Irlandais avait baptisé sa hutte d’écriture «London» («Londres»), afin que ses employés puissent dire à d’éventuels visiteurs indésirables qu’il «est à Londres».

Popperfoto via Getty Images

Le Prix Nobel et oscarisé George Bernard Shaw écrivait dans un endroit particulièrement insolite. En effet, son studio d’écriture pouvait être orienté en direction du soleil. En 1932, le magazine Modern Mechanix écrivait à ce sujet: «M. Shaw souhaite percevoir en permanence les rayons du soleil pendant qu’il travaille. C’est la raison pour laquelle il a construit une maisonnette sur un axe rotatif. Une fois le soleil du matin parti, Shaw peut, sans grands efforts, tourner sa hutte d’écriture pour faire à nouveau rentrer la lumière par les fenêtres.»

C’était particulièrement important pour George Bernard Shaw, non seulement pour faire des économies d’énergie, mais également pour des raisons de santé. L’Irlandais avait d’ailleurs baptisé sa hutte d’écriture «London» («Londres»), afin que ses employés puissent dire à d’éventuels visiteurs indésirables qu’il «est à Londres». La hutte se trouve toujours dans l’état dans lequel Shaw l’a laissée avant sa mort, en 1950.

La cabane au fond des bois de Henry David Thoreau

Voici une réplique de la cabane, dans laquelle Henry David Thoreau a écrit son roman à succès Walden ou la vie dans les bois.

Voici une réplique de la cabane, dans laquelle Henry David Thoreau a écrit son roman à succès Walden ou la vie dans les bois.

MCHLC / Flickr
Le livre parle de la vie dans la cabane: Henry David Thoreau a passé deux ans, deux mois et deux jours…

Le livre parle de la vie dans la cabane: Henry David Thoreau a passé deux ans, deux mois et deux jours…

Daniel Hass
… seul dans les forêts du Michigan.

… seul dans les forêts du Michigan.

Tom Stohlman / Wikipédia

Contrairement aux autres auteurs de cette liste, Henry David Thoreau a non seulement écrit dans une cabane, mais a même consacré un livre sur sa vie à l’intérieur de celle-ci. L’Américain s’est isolé pendant deux ans, deux mois et deux jours dans une cabane qu’il avait construite de ses propres mains près de Walden Pond, un petit lac dans le Massachusetts, et qui a donné lieu à son récit le plus célèbre Walden ou la vie dans les bois.

Dans le livre, il décrit également sa motivation: «Je suis parti dans les bois parce que je voulais vivre de manière réfléchie, n’affronter que les actes essentiels de la vie, et voir si je ne pouvais pas apprendre ce qu’elle avait à m’enseigner. Je ne voulais pas vivre ce qui n’était pas la vie, pour ne pas, quand je viendrais à mourir, découvrir que je n’avais pas vécu.»

La cabane n’existe plus, mais il est possible d’en visiter une réplique et une sculpture de Henry David Thoreau.

Les cafés fréquentés par J. K. Rowling

Il existe de multiples versions sur le «lieu de naissance» de Harry Potter. Mais c’est ici, dans le Nicholson’s Cafe à Édimbourg, qui s’appelle désormais Spoon, qu’une grande partie des livres a pris forme.

Il existe de multiples versions sur le «lieu de naissance» de Harry Potter. Mais c’est ici, dans le Nicholson’s Cafe à Édimbourg, qui s’appelle désormais Spoon, qu’une grande partie des livres a pris forme.

1march1hare / Wikipédia
Joanne K. Rowling, l’autrice de la série de livres à succès, aime écrire dans les cafés: «Ce n’est pas un secret: selon moi, le meilleur endroit pour écrire est dans un café.»

Joanne K. Rowling, l’autrice de la série de livres à succès, aime écrire dans les cafés: «Ce n’est pas un secret: selon moi, le meilleur endroit pour écrire est dans un café.»

Bruce Glikas/FilmMagic

Contrairement à d’autres écrivains, la créatrice de Harry Potter n’a pas de cabane au fond du jardin et elle n’en a pas besoin. Dans une interview, la Britannique a déclaré: «Ce n’est pas un secret: selon moi, le meilleur endroit pour écrire est dans un café. Je n’ai pas besoin de me faire mon café, je ne suis pas totalement isolée et si je viens à manquer d’inspiration, je marche jusqu’au café suivant où je retente ma chance.»

Joanne K. Rowling a beaucoup écrit au Nicholson’s Cafe, à Édimbourg, ainsi qu’au Blue Elephant. D’après de récentes déclarations de la romancière sur Twitter, ce n’est pourtant pas «le lieu de naissance de Harry Potter». Ce dernier aurait vu le jour dans la chambre d’un appartement situé au-dessus d’un magasin de sport.

Avez-vous aussi un endroit dans lequel vous vous retirez quand vous avez besoin de calme pour vous concentrer? Ou êtes-vous du genre à pouvoir travailler même quand ça grouille autour de vous? Envoyez-nous vos commentaires!

Ton opinion