Coupe Davis
Actualisé

Coupe Davis

Le suspense reste de mise dans les demi-finales de Coupe Davis.

Donnés favoris la Russie et les Etats-Unis sont accrochés (1- 1) par respectivement l'Allemagne et la Suède après les deux premiers simples.

A Moscou, Philipp Kohlschreiber (ATP 32) a créé la sensation en battant le quatrième joueur du monde Nikolay Davydenko, 7-5 au cinquième set et après 4h23 de match. Ce n'est pas la première fois que Davydenko met son équipe en difficulté. En Coupe Davis, une compétition pour laquelle il n'a jamais montré une grande passion, il n'en est qu'à 10 victoires pour 7 défaites en simples.

Sur la terre battue de la salle moscovite, Igor Andreev avait auparavant mis le tenant du titre en Coupe Davis sur de bons rail en écrasant le numéro un allemand Tommy Haas, trois fois 6-2. Pour le double, les équipes Mikhaïl Youzhny et Dmitry Tursunov contre Alexander Waske et Philipp Petzschner sont annoncées, mais les capitaines ont le droit de modifier les compositions.

Un Johansson sur deux

Dans l'autre demi-finale du groupe mondial, c'est Thomas Johansson (ATP 56), vainqueur surprise de James Blake (ATP 7) 6-4 6- 3 3-6 6-3, qui a sorti une «perf». A Göteborg, le premier point était revenu aux Etats-Unis, grâce au succès du no 5 mondial Andy Roddick sur Joachim Johansson (ATP 162) 7-6 7-6 6-3.

Samedi dans le double, la meilleure paire actuelle, composée des frères jumeaux Bob et Mike Bryan, partent favoris face aux Suédois Simon Aspelin et Jonas Bjorkman.

Dans les barrages promotion/relégation, à noter notamment la victoire de Tim Henman à Wimbledon. Le Britannique a battu le Croate Roko Karanusic en trois sets, lui qui prendra sa retraite après ce week-end de Coupe Davis. Son compatriote Andy Murray a aussi remporté son simple (contre Marin Cilic).

Dans un autre choc de ces barrages, Serbie et Australie sont dos à dos. Novak Djokovic (facile vainqueur de Peter Luczak) et Lleyton Hewitt (en 5 sets contre Janko Tipsarevic) ont bien tenu leur rôle de leader.

(ats)

Ton opinion