Actualisé 18.01.2007 à 16:48

Coupe de l'America 2007: qui peut battre Alinghi?

VOILE – A Valence, c'est le calme avant la tempête. Jusqu'à mi-janvier, Alinghi goûte à ses derniers jours de libre avant de remettre en jeu son prestigieux trophée cet été.

Le 22 août 1851, autour de l'île anglaise de Wight s'est jouée pour la première fois la Coupe des 100 guinées, faisant de la Coupe de l'America la plus ancienne des épreuves sportives disputées aujourd'hui. Les Américains ont remporté l'aiguière d'argent 132 fois, un nombre de victoires jamais égalé. Et ce n'est qu'en 1983, à bord d'«Australia II», qu'une équipe non américaine a gagné.

En 1995 et en 2000, le barreur Néo-Zélandais Russell Coutts a transformé ses deux victoires en véritable liesse populaire. Début mars 2003, cette fois sous pavillon étranger avec l'équipe suisse Alinghi, Russell Coutts a remporté pour la troisième fois l'aiguière d'argent. Réunie autour de l'entrepreneur et navigateur genevois Ernesto Bertarelli, Alinghi est devenue la première équipe européenne à gagner et à rapporter en Europe le plus vieux trophée sportif du monde.

Comme la Suisse n'a pas d'accès à la mer, la coupe se disputera cette année en Espagne, au large de Valence. Après la Coupe des 100 guinées de 1851, ce n'est que la deuxième fois que la plus prestigieuse régate du monde se déroulera en eaux européennes.

Celui des onze challengers qui aura remporté la Coupe Louis Vuitton régatera dès le 23 juin contre Alinghi. Les challengers se mesureront dès le 16 avril dans un double round robin (chacun contre chacun), une demi-finale de série et la finale. Ils naviguent sous les pavillons de neufs pays, dont l'Italie, qui, avec trois syndicats (Luna Rossa, Mascalzone Latino et +39), est la mieux représentée.

Au fil des semaines, chaque vendredi jusqu'au début de la dernière régate en flotte des douze bateaux – l'acte 13 du 3 au 7 avril –, «20 minutes» vous présentera les onze challengers.

Parmi les favoris, on trouve l'Emirates Team New Zealand, BMW Oracle Racing (USA) et l'italien Team Luna Rossa Challenge. Alors que les Néo-Zélandais et les Américains se préparent en Nouvelle-Zélande pour le duel qui les attend à Valence, le defender Alinghi a dressé son camp à Dubaï depuis fin novembre. «Les conditions météorologiques et de vent en mer Rouge ressemblent beaucoup à celles qui domineront à Valence cet été, explique le directeur sportif Jochen Schümann. Nous trouvons ici les conditions optimales pour être d'attaque et brandir la coupe!»

Dès février, les UBS Alinghi Dubai Defender Trials sélectionneront les membres d'équipage qui formeront la dream team à bord du bateau de la coupe.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!