Actualisé

ZurichCoups de feu de la police pour arrêter un fuyard

Plusieurs policiers ont été déployés jeudi matin à Zurich. Ils ont ouvert le feu sur un homme jugé dangereux, disparu depuis mercredi. Il a été arrêté.

par
ats/ale/ofu
1 / 5
Selon plusieurs lecteurs, plusieurs coups de feu ont été tirés jeudi matin (19 février 2015) à Zurich.

Selon plusieurs lecteurs, plusieurs coups de feu ont été tirés jeudi matin (19 février 2015) à Zurich.

Lecteur reporter
Nos collègues affirment qu'un suspect en fuite a pu être interpellé par les forces de l'ordre.

Nos collègues affirment qu'un suspect en fuite a pu être interpellé par les forces de l'ordre.

Lecteur reporter
Lecteur reporter

Une importante intervention de la police municipale était en cours ce jeudi matin dans le centre-ville de Zurich. Dans un premier temps, les forces de l'ordre n'ont pas souhaité donner de précisions. Elles se sont contentées de dire, aux alentours de 9h, qu'il n'y avait plus de danger. De leur côté, des témoins ont affirmé avoir entendu plusieurs coups de feu. Un employé d'un restaurant du Kreis 6, un quartier situé non loin de la gare centrale, a raconté que la police lui avait interdit de pénétrer dans l'établissement. Une personne blessée par balle se trouverait à l'intérieur. Selon le «Tages-Anzeiger», la victime serait décédée. Cette information a néanmoins rapidement été démentie par la police.

Plus tard dans la journée, les forces de l'ordre ont expliqué, dans un communiqué de presse, qu'un Suisse de 37 ans avait été interpellé. Cette personne avait été portée disparu mercredi par un de ses proches. Selon les informations transmises à la police municipale, le trentenaire était psychiquement instable et avait menacé de se blesser et de blesser des tierces personnes. Les agents le soupçonnaient également d'être armé.

Coups de feu dans le cadre de l'arrestation

Vers 8h00, la police a repéré le trentenaire dans son auto. Cette dernière était garée dans une rue du Kreis 6. Lorsque des agents se sont approchés du véhicule, le conducteur a foncé sur eux. Se sentant menacés, les policiers ont alors ouvert le feu, mais ne sont pas parvenus à l'arrêter. Une deuxième patrouille a tenté de l'intercepter quelques rues plus loin en lui barrant la route, mais là aussi sans succès. Le fuyard a d'abord heurté à plusieurs reprises la voiture de police avant de continuer sa fuite en marche-arrière. Les agents ont ouvert le feu une deuxième fois. Le trentenaire a finalement été immobilisé par un camion à l'arrêt. Blessé par balles, il a été emmené à l'hôpital. Sa vie n'est pas en danger.

«La police a tiré sur l'auto du fuyard. Sa route a finalement été bloquée par une bétonneuse. L'homme, blessé, a été tiré de son véhicule par les agents. Ils l'ont couché au sol et arrêté», a confirmé à nos collègues alémaniques de «20 Minuten» un lecteur qui a assisté à la scène. Une deuxième lectrice est toujours sous le choc: «On a tous été surpris par l'intervention de police. Tout est allé tellement vite. Mes collègues se sont réfugiés sous leur table.»

Afin de faire avancer l'enquête menée par la police cantonale et le Ministère public zurichois, les forces de l'ordre ont lancé un appel à témoins. Toute personne susceptible de les aider est priée de composer le 044 247 22 11.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!