Actualisé 02.08.2012 à 12:48

Polémique

Coups de gueule en série de candidats

Deux télé-réalités de M6 sont montrées du doigt. Cela fait suite à une première critique.

de
Myriam Genier
Pour Patricia (à gauche), Rémi et Karine, les sourires sont de façade.

Pour Patricia (à gauche), Rémi et Karine, les sourires sont de façade.

Lundi, Dany, agriculteur de «L'amour est dans le pré», s'énervait contre l'émission. C'est maintenant au tour de Karine, candidate du même programme et prétendante de Rémi. Dans «Le nouvel observateur», elle affirme qu'à cause du montage, elle et l'autre prétendante, Patricia, sont caricaturées. «Nous sommes montrées comme des filles précieuses, incapables de travailler dans une ferme. L'émission donne l'impression que nous avons passé notre temps à regarder sans rien faire lors de notre 1re journée. Ce qui était diffusé, c'était nos 15 premières minutes dans la salle de traite. Nous étions bien obligées d'étudier le fonctionnement avant de nous lancer! Nous avons passé le reste de la journée à travailler. Patricia est aussi dégoûtée que moi.»

La nouvelle émission «Le Bus», qui parcourt l'Europe, est elle aussi l'objet de critiques. Ce que l'on voit à l'écran serait très loin de la réalité, a expliqué l'un des participants, Julien, au «Parisien». Entre le temps passé dans les activités filmées, les séances d'élimination, le trajet, les interviews, les voyageurs n'auraient presque rien vu des pays. Le jeune homme parle aussi de montages mensongers, notamment dans une scène où les candidats s'amusent dans des rues en Slovénie. «En fait, on nous a fait sortir du car, marcher sur la place centrale, et puis on est remontés.»

Matthieu Bayle, directeur de la production, ne nie pas. «C'était une émission compliquée sur le plan technique parce qu'on bougeait tout le temps. On ne pouvait pas laisser carte blanche aux candidats dans les pays. Mais certains sont très contents de l'aventure.» Autre sujet de colère pour Julien: l'émission se focalise sur les disputes, alors qu'«il y avait surtout de la rigolade». La prod' explique que l'émission, restée deux ans dans les cartons, a demandé «un long travail de montage».

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!