Actualisé

GenèveCour des comptes saisie après un projet avorté

Des conseillers municipaux de la Ville de tout bord veulent faire la lumière sur le dossier du regroupement raté des pompiers, appelé ConvergenceS.

par
rle

Les parlementaires de la Ville de Genève veulent en savoir plus sur l'échec du coûteux projet ConvergenceS. Selon la «Tribune de Genève», ils ont saisi la Cour des comptes au travers d'un courrier rédigé par l'UDC Eric Bertinat.

Lancé par l'actuel conseiller d'Etat et ex-maire Pierre Maudet, le projet avorté devait faire fusionner les pompiers municipaux et ceux de l'aéroport sous un même toit, situé dans une nouvelle caserne à la Halle 7 de Palexpo. Mais considéré comme trop onéreux et trop complexe, il a été abandonné après un audit de Genève Aéroport.

Élus de tout bord politique

«Aucune annonce officielle, aucune explication de la part de la Ville de Genève ni de l'Aéroport ne nous a été fournie à ce jour», dénoncent les signataires. Ceux-ci proviennent de tout bord, d'Ensemble à gauche au MCG en passant par les socialistes et les Verts.

«On nous a vendu ce concept comme parfaitement ficelé, poursuit la conseillère municipale Olga Baranova. Mais en l'étudiant, nous avons vite remarqué qu'aucune pierre ne tenait. On se demande si le projet n'était pas qu'une farce et n'avait finalement jamais été envisagé sérieusement.»

Gaspillage?

La Cour des comptes est notamment invité à faire la lumière sur le projet de la nouvelle caserne, dont un crédit d'étude de 6,5 millions avait été voté par le Parlement municipal en février 2012. Les recourants redoutent que ce montant ait été «gaspillé». Quant à l'idée même d'une nouvelle caserne située dans la Halle 7, elle est définitivement abandonnée, indique le magistrat Guillaume Barazzone.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!