Actualisé

IndemnitésCourse au «chèque bébé» en Espagne

Pour obtenir une prime qui doit disparaître le 1er janvier, les femmes espagnoles font pression sur les médecins pour accoucher plus tôt.

par
jfz

On avait connu la course aux premiers bébés de l'an 2000 pour la gloire. Mais là, les motivations des parents espagnols sont d'une tout autre nature. Pour toucher une prime de 2500 euros (3150 fr.), leur enfant doit absolument naître cette année encore.

Car, comme le révèle «Le Monde», ce chèque-bébé a été pris dans la tourmente des mesures d'austérité décidées en Espagne; il est voué à disparaître au 1er janvier 2011. Du coup, les parents font pression sur les cliniques pour avancer la date de l'accouchement. «Une ­patiente m'a avoué avoir absolument besoin de cette aide, car son mari s'est retrouvé au chômage», témoigne un médecin dans le quotidien français. Et le praticien de préciser que, si le stade des 38 semaines de grossesse est dépassé, le bébé ne court aucun risque à voir le jour un peu en avance.

«Marcher une heure par jour»

Celles qui ne peuvent compter sur la bienveillance de leur gynécologue s'échangent des conseils de grand-mère sur les forums, relève le site ­d'Europe 1. Marcher 1 h par jour, avoir des relations sexuelles ou... ingurgiter du chocolat chaud permettrait ainsi de déclencher l'accouchement. Des méthodes qui pourraient néanmoins avoir des conséquences fâcheuses si la grossesse n'est pas à son terme. (jfz/20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!