Actualisé

Séisme dans les AbruzzesCourse contre la montre pour retrouver des survivants

La terre continue de trembler mercredi dans les Abruzzes plongeant dans l'angoisse les survivants du terrible séisme qui a fait au moins 260 morts. Les sauveteurs poursuivent leur course contre la montre pour retrouver d'éventuels survivants.

Les sauveteurs poursuivent leur course contre la montre pour retrouver d'éventuels survivants.

La Protection civile italienne n'a pas donné de nouveaux chiffres sur les disparus, qui étaient aux dernières nouvelles au nombre de 15. Un millier de personnes ont été blessées, dont 100 se trouvent dans un état grave.

Les sauveteurs poursuivaient mercredi leurs recherches macabres et deux nouveaux corps ont été extraits à l'aube des décombres d'un immeuble de L'Aquila, épicentre du violent séisme de lundi, le plus meurtrier en Italie depuis 30 ans. Sa magnitude a atteint 5,8 sur l'échelle de Richter.

La presse italienne consacrait de longs articles au «miracle d'Eleonora», cette étudiante de 21 ans retrouvée vivante mardi soir après avoir passé 42 heures sous les décombres.

La course contre la montre des milliers de sauveteurs pour retrouver d'éventuels survivants devait prendre fin jeudi comme annoncé par Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien est omniprésent sur le terrain et devait retourner sur les lieux de la catastrophe mercredi, pour la troisième fois en trois jours.

«Week-end en camping», dit Berlusconi

Le Cavalier devait se rendre dans le centre historique de L'Aquila, un «petit Florence», très gravement endommagé par le séisme et dont la Basilique s'est effondrée mardi à la suite d'une nouvelle forte secousse de 5,3 sur l'échelle de Richter. Cette nouvelle secousse, ressentie jusqu'à Rome, a de nouveau semé la panique parmi les survivants.

Quelque 17 000 personnes ont trouvé refuge dans les plus de 2000 tentes installées depuis lundi, selon des chiffres communiqués par l'agence Ansa.

«Quatorze hôpitaux de campagne, 31 camps de tentes et 24 cuisines ont également été mis en place», a déclaré le chef du gouvernement qui devait ensuite rencontrer des sans-abri.

Les grandes tentes bleues ne sont cependant pas encore suffisantes puisque plusieurs dizaines de personnes ont encore passé la nuit dernière dans le froid, dormant dans leur voiture.

Les sans-abris n'ont certainement pas apprécié «l'humour» du chef du gouvernement Silvio Berlusconi qui leur a conseillé de «prendre ça comme un week-end en camping», sur la télévision allemande N-TV.

Silvio Berlusconi a également annoncé la création d'un nouveau délit qui punira le pillage de bâtiments de «peines très, très sévères», sans plus de précisions. Plusieurs personnes ont été interpellées ces dernières nuits alors qu'elles tentaient de piller des maisons abandonnées.

Funérailles nationales vendredi

Les funérailles nationales des victimes du tremblement de terre devraient avoir lieu vendredi matin, selon une proposition de l'archevéché de L'Aquila.

Selon une première estimation gouvernementale, 1,3 milliard d'euros seront nécessaires pour la reconstruction des édifices et des maisons dont 10 000 ont été endommagés.

De nombreux comptes bancaires ont été ouverts pour recueillir des dons en faveur des victimes.

Le reportage sur CNN:

Embedded video from CNN Video

Source: ATS/AFP

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!