Actualisé 09.11.2006 à 12:58

Course-poursuite à plus de 200 km/h sur l'autoroute

Trois jeunes Gitans domiciliés en France ont fui un contrôle policier à Renens hier matin. Un rodéo sur 40 kilomètres.

La vingtaine de patrouilles policières lancées à la poursuite des fuyards ont eu maille à partir. Le rodéo a débuté vers 11 h 15 à Renens, lorsque la police municipale a tenté de contrôler une Volvo conduite par un jeune homme accompagné d'une femme et d'un enfant de 12 ans. L'automobiliste a pris la fuite à vive allure à travers la ville pour s'engager sur l'autoroute A1, à la jonction de Crissier.

Une course-poursuite sur La Côte s'en est suivie à plus de 200 km/h! Et ce indifféremment sur les voies de droite, de gauche et sur la bande d'arrêt d'urgence. Le conducteur est parvenu à éviter un camion-remorque disposé en travers des trois voies à hauteur d'Aubonne, en roulant à 100 km/h sur la bande herbeuse, avant de reprendre sa course folle.

A la jonction de Nyon, des patrouilles de police ont ralenti le trafic et dressé une herse à la sortie d'autoroute. Malgré quatre pneus crevés, le véhicule des fuyards a tout de même poursuivi son chemin.

«J'étais pris dans le bouchon entre Nyon et Aubonne, témoigne Jacques Ansermet, syndic de Chéserex. J'ai alors vu une voiture immatriculée dans la région alsacienne passer en trombe sur la bande d'arrêt d'urgence, poursuivie par des véhicules de police.» Peu avant Gingins, trois patrouilles de gendarmes sont parvenues à immobiliser la Volvo. Le jeune homme et l'enfant se sont enfuis à pied avant d'être interpellés dans la nature près de Chéserex.

Au bilan, sept véhicules de police et de particuliers ont été endommagés, et un gendarme a été légèrement blessé à une main. Les enquêteurs tentent de connaître les raisons de ce comportement.

Frédéric Nejad

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!