Actualisé 15.06.2010 à 15:29

Valais

Course-poursuite à près de 200 km/h sur l'A9

Des cambrioleurs français ont encore donné du fil à retordre à la police dans la nuit de lundi à mardi sur l'autoroute A9.

L'autoroute A9 a été le théâtre d'une course-poursuite, entre lundi et mardi.

L'autoroute A9 a été le théâtre d'une course-poursuite, entre lundi et mardi.

Une course-poursuite s'est engagée à près de 200 km/h entre les malfrats et les polices cantonales vaudoise et valaisanne. L'un des voleurs, âgé d'une trentaine d'années, a finalement été interpellé à Martigny. Son complice court toujours.

Réveillé par du bruit et intrigué par la présence d'une voiture suspecte, un témoin a signalé vers 02.45 heures à la police que des individus s'affairaient dans une station-service de Puidoux-Gare, ont précisé les polices cantonales vaudoise et valaisanne.

Quelques instants plus tard, les deux malfaiteurs quittaient les lieux à bord d'une BMW immatriculée en France. Très rapidement, plusieurs patrouilles de la police vaudoise se sont positionnées dans le but de repérer le véhicule en fuite. Il a été signalé sur l'autoroute en direction du Valais. Une première patrouille l'a pris en chasse avant de demander du renfort.

Sur l'autoroute, les gendarmes ont à plusieurs reprises tenté d'intercepter la voiture, notamment à proximité de la place de ravitaillement du Chablais. Malgré la présence de trois véhicules de gendarmerie, le conducteur de la BMW a vivement accéléré, touchant au passage deux véhicules de la gendarmerie. Il a poursuivi sa cavale en roulant au centre des voies de circulation à près de 200 km/h et utilisant à plusieurs reprises la bande d'arrêt d'urgence, mettant en danger la vie d'usagers qui circulaient normalement sur cet axe.

Cartouches de cigarettes

Dans le tunnel de l'Arzilier à St-Maurice, une patrouille a dépassé la BMW dans le but de faire ralentir son conducteur qui a heurté vraisemblablement volontairement l'arrière du véhicule de la gendarmerie. La police cantonale valaisanne, alertée, a alors mis en place un barrage à la hauteur du Relais du Grand-St-Bernard à Martigny, formé de deux véhicules de police et d'un train routier réquisitionné. Arrivés à cet endroit, les deux individus ont quitté la voiture et pris la fuite à pied, chacun de leur côté.

Peu après 03.00 heures, avec le concours des maîtres-chiens de la police cantonale vaudoise, le conducteur du véhicule a été interpellé par les gendarmes valaisans. Malgré un important dispositif de recherche, le second auteur n'a pas pu être interpellé. En fin de journée, il était recherché dans la région d'Evionnaz. L'homme interpellé s'est légèrement blessé en escaladant des grillages. Il a été conduit à l'hôpital pour un contrôle. Personne d'autre n'a été blessé.

L'homme a reconnu être l'auteur du vol par effraction commis à Puidoux-Gare, où une quarantaine de cartouches de cigarettes ont été emportées, et également du vol de la BMW la même nuit en France. Il a été incarcéré préventivement pour les besoins de l'enquête sur territoire vaudois. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!