Genève: Course-poursuite entre rues chaudes et hôtels de luxe
Actualisé

GenèveCourse-poursuite entre rues chaudes et hôtels de luxe

Dix voitures de police ont dû prendre en chasse un chauffard qui fonçait dans les rues des Pâquis mercredi à l'aube. Le prévenu a pu être stoppé devant l'Hôtel Beau-Rivage.

par
hdc

Branle-bas de combat dans les quartiers chauds, mercredi à l'aube. Il était environ 4h30 lorsqu'une patrouille de police a repéré une voiture descendant la rue de Monthoux à très vive allure, informe le site tdg.ch. Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise, précise que la Golf noire, portant des plaques genevoises, circulait «bien plus vite que la limite autorisée» dans cette zone des Pâquis, soit 30 km/h.

Après que la police a ordonné sans succès à l'automobiliste en infraction d'immobiliser sa VW, commence une prise en chasse du chauffard par près de dix véhicules des forces de l'ordre. Le fou du volant n'hésite pas à effectuer un dérapage au frein à main pour bifurquer dans la rue Charles-Cusin, raconte le site.

Risque de retrait de permis de trois mois au moins

La course-poursuite prend fin devant l'Hôtel Beau-Rivage aux alentours de 5 heures. Le danger public s'y est en effet retrouvé pris en tenaille par les patrouilles arrivées en urgence. Le cinq-étoiles a indiqué à tdg.ch que ses clients n'ont pas été gênés par l'incident ni par le bruit des sirènes.

Le prévenu, âgé de 34 ans, a révélé une alcoolémie de 1,26‰ à l'éthylomètre. Il était aussi en possession de 12,5 grammes de cannabis.

L'individu a été mis à disposition d'un procureur. Il encourt un retrait de permis de 3 mois au minimum.

Ton opinion