Genève - Course-poursuite: volet pénal clos pour deux policiers
Publié

GenèveCourse-poursuite: volet pénal clos pour deux policiers

Le Parquet n’entrera pas en matière concernant des agents genevois, qui s’étaient vu reprocher une intervention en France voisine.

La course-poursuite avait eu lieu le 1er août 2017. Deux policiers genevois avaient pris en chasse une voiture en fuite avec six individus à bord. Ils avaient fini par les interpeller avec l’aide de leurs collègues français à Saint-Julien-en-Genevois (F). Mais les forces de l’ordre de l’Hexagone avaient critiqué l’intervention des deux agents. On leur reprochait d’avoir roulé à une vitesse dangereuse et d’avoir sorti leur arme, alors qu’ils n’étaient pas en légitime défense.

Une enquête administrative est en cours depuis le printemps, et une instruction pénale avait été ouverte pour abus d’autorité et violation de la loi sur la circulation routière. Ce dernier volet n’ira pas plus loin. Comme l’indique lundi la «Tribune de Genève», le procureur général Olivier Jornot a rendu une ordonnance de non-entrée en matière. En effet, les faits n’ayant pas été dénoncés au Parquet français, celui-ci ne compte pas s’en saisir. D’où la décision du Ministère public genevois, qui estime ne pas avoir à se substituer aux autorités pénales du pays voisin.

(leo)

Ton opinion