Football: Courte défaite de Leicester
Actualisé

FootballCourte défaite de Leicester

Les Foxes ont été battus 1-0 par l'Atletico en quart de finale aller ce mercredi, grâce à un penalty transformé de Griezmann.

Face à un adversaire recroquevillé devant son but, l'Atletico que rarement été en mesure de créer le danger. (Mercredi 12 avril 2017)

Face à un adversaire recroquevillé devant son but, l'Atletico que rarement été en mesure de créer le danger. (Mercredi 12 avril 2017)

AFP

L'aventure de Leicester en Ligue des champions ne tire pas encore à sa fin. Les Foxes, battus 1-0 à Madrid par l'Atletico en quart de finale aller, peuvent toujours rêver.

Adversaire recroquevillé

Les Espagnols, finalistes malheureux de l'épreuve en 2014 et 2016, ont marqué sur un penalty obtenu et transformé par Griezmann (28e). Ils ont aussi touché le poteau dès la 4e sur une frappe de Koke. Pour le reste, Schmeichel n'a pas été beaucoup sollicité au cours d'une rencontre fermée.

Les Colchoneros, comme on pouvait le prévoir, ont assez nettement dominé les débats. Mais face à un adversaire recroquevillé devant son but et quasi dépourvu de toute ambition offensive, ils n'ont que rarement été en mesure de créer le danger. Ce match a confirmé que l'Atletico se montre plus à l'aise face à des équipes qui font le jeu que contre celles qui adoptent une attitude attentiste...

Options ouvertes

Leicester avait visiblement fait le voyage dans la capitale espagnole pour tenir le 0-0 le plus longtemps possible. Dès le coup d'envoi, les Anglais ont abandonné le ballon à leurs adversaires, se bornant à défendre. Leur credo: tenir et lutter, et très éventuellement spéculer sur un rare long ballon en direction de Vardy...

Reste que cette courte défaite laisse toutes les options ouvertes avant le match retour en Angleterre. Avec le soutien de son public, qui sait si Leicester ne parviendra pas à créer une surprise supplémentaire? Mais pour ce faire, il faudra quand même se résoudre à attaquer un peu... tout en se méfiant des contres madrilènes.

Un adversaire avisé

Après la rencontre, l'entraîneur de l'Atletico a reconnu: «Il nous a manqué un peu d'impact en plus pour obtenir un score plus large. L'adversaire s'est bien regroupé derrière. On préfère toujours avoir un résultat plus large. Mais nous savions que nous affrontions un adversaire qui sait ce qu'il fait. Je repars satisfait de l'équipe. La confrontation reste ouverte mais nous ne sommes pas surpris, nous l'avions prévu.»

Et à propos de Griezmann: «C'est fabuleux, c'est un joueur complet dans toutes les positions. Il travaille dans l'entrejeu, il fait des passes décisives comme un milieu, il a la finition d'un numéro 9. C'est un moment important de la saison pour lui, il continue à progresser et à prendre des responsabilités au sein de l'équipe. (Sur le match retour) Ce sera un beau stade, un terrain anglais et une ambiance très chaude. Le public est proche du terrain et ce sera une belle soirée de football.» (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion