Mondial 2010 - Petite finale: Courte victoire pour l'Allemagne
Actualisé

Mondial 2010 - Petite finaleCourte victoire pour l'Allemagne

L'Allemagne a terminé sa Coupe du monde sur une note positive, en remportant le match pour la troisième place grâce à un succès 3-2 contre l'Uruguay à Port Elizabeth au terme d'une partie vivante et spectaculaire.

C'est la quatrième fois de son histoire que la Mannschaft obtient cet accessit, après 1934, 1970 et 2006.

C'est la quatrième fois de son histoire que la Mannschaft obtient cet accessit, après 1934, 1970 et 2006.

Les buts allemands ont été marqués par Müller (18e), Jansen (58e) et Khedira (82e), alors que Cavani (28e) et Forlan (51e) ont répliqué pour l'Uruguay. Les Sud-Américains, bien que battus, ont encore une fois livré une belle partie.

La «petite finale» a apporté son lot de buts et d'actions percutantes, au grand plaisir des fans de foot qui n'ont pas vraiment été comblés depuis un mois. Sans la pression et la tension qui brident trop souvent les acteurs, la rencontre pour la troisième place du podium a offert du jeu, tout simplement. Et pour une fois, les consignes défensives ne constituaient pas la première préoccupation.

Dommage pour Klose

Touché au dos, Miroslav Klose n'était pas en mesure d'être aligné. Dommage pour l'attaquant du Bayern Munich, qui ambitionnait de rejoindre voire de dépasser Ronaldo au classement des meilleurs buteurs de l'histoire des phases finales de la Coupe du monde. A 32 ans, Klose disposait sans doute samedi de sa dernière occasion d'écrire l'histoire.

Le gardien Hansjörg Butt recevait pour sa part un joli cadeau. Titularisé à la place de Neuer, le vétéran effectuait un come-back auquel il ne devait plus croire: il n'avait plus porté le maillot national depuis le 1er juin 2003...

Sous la pluie de Port Elizabeth, les Allemands prenaient le meilleur départ. A la 10e, une tête du défenseur Friedrich s'écrasait sur la transversale. La Mannschaft trouvait l'ouverture à la 18e, sur une puissante frappe de Schweinsteiger repoussée par Muslera dans les pieds de l'inévitable Thomas Müller. Ce dernier, dont l'absence en demi-finale a coûté cher à son équipe, signait son cinquième but du tournoi.

L'Uruguay avait le mérite de réagir avec fierté et talent. Après une alerte à la 25e (tête de Forlan contrée), les Sud-Américains égalisaient sur un superbe contre, Suarez lançant Cavani dans la profondeur (28e). Juste avant la mi-temps, Suarez croisait trop son essai alors qu'il était en bonne position.

Forlan encore

Les Uruguayens poursuivaient sur leur lancée. Butt devait sortir le grand jeu devant Cavani puis Suarez (48e), mais il ne pouvait rien faire à la 51e sur une reprise acrobatique de Forlan, servi par Arevalo. Le capitaine de la Celeste inscrivait également son cinquième but de la compétition.

Mais une bourde du gardien Muslera, déjà pas net sur le premier but, relançait la Mannschaft. Le portier de la Lazio sortait dans le vide sur un centre de Boateng, ce qui permettait à Jansen d'égaliser (56e). Son vis-à-vis Butt se montrait mieux inspiré face à Suarez (62e) puis Forlan (65e).

Les Allemands finissaient plus fort, dominant physiquement l'Uruguay. C'est donc logiquement que Khedira, de la tête, donnait la victoire à l'équipe de Joachim Löw (82e). Même si Forlan trouvait la transversale sur coup franc au bout des arrêts de jeu... (afp)

Uruguay - Allemagne 2-3 (1-1)

Nelson Mandela Bay, Port Elizabeth. 36 254 spectateurs. Arbitre: Archundia (Mex). Buts: 18e Müller 0-1. 28e Cavani 1-1. 51e Forlan 2- 1. 56e Jansen 2-2. 82e Khedira 2-3.

Uruguay: Muslera; Fucile, Lugano, Godin, Caceres; Maximiliano Pereira, Perez (77e Gargano), Arevalo, Cavani (88e Abreu); Suarez, Forlan.

Allemagne: Butt; Boateng, Friedrich, Mertesacker, Aogo; Khedira, Schweinsteiger; Müller, Özil (91e Tasci), Jansen (81e Kroos); Cacau (73e Kiessling)

Notes: l'Uruguay sans Lodeiro (blessé). L'Allemagne sans Klose (blessé), Lahm et Podolski (malades). 10e, tête de Friedrich sur la transversale. 93e, coup franc de Forlan sur la transversale. Avertissements: 5e Aogo, 7e Cacau, 61e Perez, 92e Friedrich.

Ton opinion