Suisse: Covid et tourisme, la longue convalescence

Publié

SuisseCovid et tourisme, la longue convalescence

Si une amélioration a été constatée l’an dernier, les dépenses des touristes suisses à l’étranger, et inversement, sont toujours plus de 40% inférieures au niveau de 2019.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

Laurent Guiraud

La pandémie de Covid a encore fortement influencé le secteur touristique en 2021, constate mardi l’Office fédéral de la statistique (OFS). «Après le choc de 2020, il n’y a pas encore eu de retour à la situation prépandémique», peut-on lire dans un communiqué.

Le nombre de personnes ayant voyagé est demeuré «bien en deçà» des niveaux de 2019. Les recettes (visiteurs étrangers en Suisse) de la balance touristique (lire encadré) ont augmenté pour atteindre 10,1 milliards de francs. Elles sont de 43,9% inférieures à leur niveau de 2019. Parallèlement, les dépenses (résidents suisses en voyage à l’étranger) ont augmenté de 13,4% mais elles restent inférieures de 43% au niveau enregistré en 2019.

La balance touristique, c’est quoi?

La balance touristique enregistre les recettes et les dépenses de la Suisse dans le cadre des voyages transfrontaliers. Côté recettes, elle mesure la valeur des biens et services acquis par des non-résidents lors de leurs voyages en Suisse. Côté dépenses, elle mesure la valeur des biens et services acquis par des résidents suisses lors de leurs voyages à l’étranger. En 2021, le solde de la balance touristique est négatif à moins 605 millions de francs, selon les premières estimations de l’Office fédéral de la statistique.

À cause de la persistance de la pandémie, l’année 2021 n’aura pas connu une explosion des voyages des Suisses à l’étranger. La population semble avoir privilégié des séjours sur le territoire helvétique comme l’atteste le nombre record de nuitées hôtelières indigènes en 2021, précise l’OFS.

À partir du mois d’avril 2021, le nombre de touristes étrangers a augmenté en Suisse par rapport à l’année précédente. La hausse de leurs nuitées a été observée sur l’ensemble de 2021, mais le total demeure loin du record de 2019.

Le canton de Vaud dit désormais attendre le retour des voyageurs étrangers cet été pour renflouer les caisses du secteur touristique. Les autorités ont constaté un recul de 30% de la fréquentation hôtelière entre 2019 et 2021, soit davantage que dans l’ensemble du pays (-25%). Dans son courrier statistique du mois de juin, le canton estime que le retour de touristes de «pays lointains» pourrait atteindre 60% de son niveau prépandémique cette année.

Des vacances à 156 francs par jour

En 2019, les dépenses des Suisses par jour et par personne lors d’un voyage à l’étranger se montaient en moyenne à 156 francs selon les chiffres de l’OFS. Ce montant s’élevait à 129 francs pour les vacances en Suisse. Ces dépenses englobent le coût des transports, de l’hébergement, des repas et des boissons ainsi que divers autres frais. Avec des dépenses moyennes de 224 francs par personne et par jour, les voyages avec nuitées à l’hôtel ont été de loin les plus coûteux. Les dépenses pour l’hébergement en para-hôtellerie se situaient en moyenne à 109 francs par personne et par jour et à 68 francs pour les séjours chez des amis ou des parents. En 2020, les dépenses moyennes par résident suisse par jour ont diminué d’environ 15%, tant pour les voyages en Suisse qu’à l’étranger.

(Comm/jba)

Ton opinion

120 commentaires