Valais: Cow-boy loin d'être libre

Publié

ValaisCow-boy loin d'être libre

Le Tribunal cantonal a confirmé la peine infligée à un sexagénaire. Il avait menacé des policiers avec son arme à deux reprises.

par
Christian Humbert
Keystone

Il ne voulait pas «rester enfermé sans perspective d'avenir». Mais son appel au Tribunal cantonal n'y changera rien. Un Valaisan alcoolique de 65 ans purgera sa peine jusqu'au bout.

En 2014, il avait été condamné à 15 mois avec sursis pour avoir menacé des policiers avec une arme. Il avait même tiré une fois, sans faire de blessé. Mais il a récidivé. En 2015, ivre à son suivi médical, il a voulu «finir en western», pointant un Magnum 357 sur deux agents, qui l'ont dés­armé, comme le relatait dernièrement «Le Nouvelliste».

Il a écopé de 18 mois ferme, auxquels se sont ajoutés les 15 mois du sursis révoqué, suivis d'un traitement thérapeutique en milieu fermé, mesure pouvant aller jusqu'à 3 ans et prolongeable une fois, ont décrété les juges cantonaux le 30 janvier.

Ton opinion