Valais: Crans-Montana révise sa taxe de séjour
Actualisé

ValaisCrans-Montana révise sa taxe de séjour

Le nouveau système doit plus que doubler les recettes touristiques de la station.

Les nouvelles recettes de la taxe de séjour devront être affectées au développement touristique.

Les nouvelles recettes de la taxe de séjour devront être affectées au développement touristique.

Keystone

Les trois communes de la station de Crans-Montana (VS) veulent revoir le règlement sur les taxes de séjour. Elles proposent l'introduction d'un système forfaitaire comme l'ont fait d'autres stations valaisannes.

Le nouveau système sera soumis à une votation populaire en décembre pour entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Le nouveau système prévoit l'instauration d'une taxe forfaitaire pour les propriétaires de résidences secondaires. Le nouveau règlement se veut plus juste, plus égalitaire, plus simple et moins policier, communique le groupe de travail chargé de son élaboration.

La taxe sera fonction de la grandeur du logement. Elle s'échelonne entre 300 francs et 1500 francs. Actuellement, la taxe de séjour pour les propriétaires est de 112,5 francs par personne et par année. Mais il n'y a pas de contrôle réel sur les versements.

Avantages reçus

Le groupe de travail estime que l'augmentation est supportable. D'autant plus que les propriétaires recevront une série d'avantages comme la gratuité des transports publics et des remontées mécaniques en été. Les hébergeurs professionnels devront encaisser une taxe de séjour augmentée à 3 francs par nuitée au lieu de 2.50 francs actuellement.

Le nouveau système doit plus que doubler les recettes touristiques de la station. Les communes estiment l'encaissement global à 7,5 millions de francs contre 3,2 millions de francs actuellement. Ces recettes devront être affectées au développement touristique. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion