Actualisé 02.03.2020 à 12:44

Vaud

Crans-près-Céligny veut s'appeler Crans

La commune vaudoise veut retrouver son nom d'origine. Elle avait dû en changer en 1935 pour éviter la confusion avec la station valaisanne.

La commune pourrait retrouver son appellation originelle.

La commune pourrait retrouver son appellation originelle.

Google

La commune de Crans-près-Céligny (VD) ne veut plus de la mention «près-Céligny», qui lui a été imposée en 1935. Le Conseil d'Etat a dit oui. Le dossier est entre les mains du Grand Conseil.

La mention «près-Céligny» avait probablement été imposée à la commune lémanique pour la différencier de la valaisanne de Crans-sur-Sierre. Mais le risque de confusion n'existe plus, depuis que Crans a fusionné avec Montana, pour créer la commune de Crans-Montana, relève l'exposé des motifs du Conseil d'Etat vaudois.

L'appellation Crans-près-Céligny avait eu de la peine à se faire une place dans la vie courante de la commune. D'autant qu'il était incompréhensible pour les habitants d'être rattachés à une commune plus petite, qui plus est d'un canton voisin: Céligny est en effet genevoise, et compte environ 800 habitants contre près de 2200 à Crans. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!