Actualisé 10.07.2006 à 11:52

Crash en Sibérie: le bilan s'alourdit

L'accident d'avion qui s'est produit dimanche à l'atterrissage à l'aéroport d'Irkoutsk, en Sibérie, a fait au moins 124 morts.

Quatre personnes sont toujours portées disparues, selon le dernier bilan annoncé lundi.

Cinquante-deux personnes sont toujours hospitalisées, a précisé Viktor Beltsov, porte-parole du ministère russe des situations d'urgence. Septante-cinq des 203 personnes qui se trouvaient à bord de l'Airbus A310 ont survécu à la catastrophe.

D'après les premiers éléments recueillis par la commission d'enquête, une panne du système de freinage de l'avion de la compagnie Sibir apparaît à l'origine de l'accident, selon les agences de presse russes qui citent des sources anonymes.

L'appareil en provenance de Moscou transportait 193 passagers et huit membres d'équipage. Natalia Loukach, une porte-parole du ministère des situations d'urgence, a précisé que trois personnes dont les noms ne figuraient pas sur la liste des passagers avaient été retirées sans connaissance des lieux de la catastrophe. On ignore si elles se trouvaient au sol au moment du drame ou avaient embarqué à bord de l'appareil sans être enregistrées.

Onze étrangers – deux Allemands, deux Polonais, deux Moldaves, deux Sud-Coréens et trois Chinois – se trouvaient à bord, a annoncé la compagnie Sibir, propriétaire de l'appareil. Quatorze enfants, qui allaient en vacances dans la région du lac Baïkal, proche d'Irkoutsk, voyageaient à bord.

L'avion a dérapé sur la piste détrempée par la pluie lors de son atterrissage. Il est sorti de la piste avant de percuter un mur de béton haut de deux mètres et de prendre feu, terminant sa course dans des bâtiments abritant des garages. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!