Automobilisme: Crash monstre et podium suisse au e-Prix de Berne
Actualisé

AutomobilismeCrash monstre et podium suisse au e-Prix de Berne

Le Vaudois Sébastien Buemi est monté sur un 2e podium consécutif en Formule E. A Berne, au terme d'une course agitée, il a fini 3e derrière le Français Jean-Eric Vergne.

par
Robin Carrel
Berne

Les quelque 100'000 personnes massées le long du circuit tracé près de la Fosse aux ours de la capitale helvétique en ont pris plein les yeux. Un accident monstre d'entrée, de la pluie dans le dernier tour… Et pour ne rien gâcher, un podium suisse! L'Aiglon Sébastien Buemi a en effet terminé 3e à domicile, après avoir été attaqué de toutes parts en fin d'épreuve.

Le grand bénéficiaire de cette étape suisse du championnat du monde de Formule E est sans conteste Jean-Eric Vergne. Le Français, ancien pilote de F1 comme Buemi chez Toro Rosso, a réussi à contenir les assauts de l'Australien Mitch Evans, pour s'envoler au sommet de la hiérarchie des bolides électriques. Il devra confirmer lors des deux dernières étapes de la saison, à New York, à la mi-juillet.

La mauvaise opération est en revanche à mettre à l'actif de Lucas di Grassi. Le Brésilien, 2e du championnat du monde samedi matin, a été relégué en fond de grille après les essais matinaux. Il a cru pouvoir remonter vite en début de course, mais le drapeau rouge du premier virage l'a obligé à s'élancer à nouveau de la 17e place et à renoncer à ses ambitions de marquer de gros points.

L'épreuve a pris pas mal de retard, à cause d'un gigantesque accident dès le premier tour. L'Allemand Pascal Wehrlein a sorti deux adversaires et s'est retrouvé dans le mauvaise sens du circuit bernois. Il a ainsi créé un embouteillage monstre et la course a été longuement interrompue, afin de pouvoir évacuer les Formules E impliquées. Près d'une quarantaine de minutes plus tard, l'épreuve a pu être relancée derrière la voiture de sécurité.

Ton opinion