Actualisé 02.08.2013 à 12:09

Canton de LucerneCréation d'un service spécial pour les policiers

Le gouvernement lucernois a annoncé vendredi la création d'un service spécial pour les policiers qui veulent dénoncer anonymement des événements internes.

Ces «whistleblowers» ou lanceurs d'alerte seront déliés du secret de fonction.

Les policiers qui veulent dénoncer des faits qui se produisent à l'intérieur du corps de police pourront désormais le faire verbalement ou par écrit en passant par ce nouveau service, a indiqué Yvonne Schärli, cheffe du département de la sécurité du canton de Lucerne. Il s'agit pour le moment d'un projet pilote.

Les policiers peuvent dénoncer les faits anonymement ou en donnant leur nom. Des médiateurs vont ensuite transmettre leurs recommandations à propos de chaque cas à la direction du département de la sécurité.

Le gouvernement lucernois étudie la possibilité de créer un service similaire pour les citoyens et les autres employés de l'Etat. De tels services existent déjà dans les cantons de Zurich et de St-Gall. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!