ZURICH: Credit Suisse a perdu 8,2 milliards
Actualisé

ZURICHCredit Suisse a perdu 8,2 milliards

Après une perte record en 2008, la banque affiche un début d'année prometteur.

Après UBS, qui a annoncé mercredi une perte de 19,7 milliards de francs, le Credit Suisse a affiché un déficit record de 8,2 milliards. Au 4e trimestre, la perte s'est chiffrée à 6 milliards. C'est sans surprise la banque d'investissement, principal responsable de cette déroute, qui a accumulé la plus grosse perte: 14,1 milliards de francs avant impôts.

Malgré tout la direction de la banque refuse l'aide de l'Etat. Il faut dire que, contrairement à UBS, Credit Suisse a connu un afflux net de nouveaux capitaux de clients en 2008, soit 50,9 milliards de francs. En 2008, les clients du numéro deux bancaire helvétique n'ont retiré «que» 3 milliards de francs, contre plus 200 milliards à l'UBS.

Son ratio de fonds propres de base de 13,3% à fin 2008 est ainsi supérieur à celui d'UBS (11,5%). De plus l'établissement a connu un «très bon» début d'année 2009. Chacune de ses trois divisions a dégagé un bénéfice avant impôts en janvier. La restructuration annoncée en décembre, qui prévoit de rayer 5300 emplois, 11% des effectifs, dont près de 650 en Suisse, va de l'avant. Ce qui réduira ses charges.

(ats/ap)

Pression sur les bonus

Le patron du Credit Suisse Brady Dougan, le président du conseil d’administration, Walter Kielholz, et le patron de la banque d’affaires, Paul Calello, ne recevront pas de bonus pour 2008. Les salariés toucheront des bonus réduits de 44% par rapporte à 2007. La part des bonus versée en cash, près de 2 milliards de francs, a diminué de plus de 60%. Les bonus en actions ont reculé de 75%.

Ton opinion