Crise financière: Credit Suisse donne ses titres «pourris» en bonus à ses cadres
Actualisé

Crise financièreCredit Suisse donne ses titres «pourris» en bonus à ses cadres

Le Credit Suisse utilisera à l'avenir une partie de ses titres illiquides pour le paiement des bonus à ses managers.

Il en attribuera pour un montant d'environ 5 milliards de francs. Les positions «toxiques» représenteront une «partie substantielle» des bonus.

Le numéro deux bancaire suisse entend sortir de son bilan ces positions d'un montant de 5 milliards de francs et en reporter les risques sur la partie variable des salaires des cadres. Quelque 2000 collaborateurs des niveaux hiérarchiques «Managing Director» et «Director» du secteur de la banque d'investissement sont concernés, selon une communication interne de la banque que l'ATS a pu consulter.

«Le Credit Suisse induit ainsi une participation de ses collaborateurs au succès ou au non-succès de ces titres», a précisé le porte-parole Marc Dosch. La banque a nommé cet instrument «Partner Asset Facility» (PAF). La proportion de «PAF» dans la partie des bonus qui est formée par des actions atteint 80%, selon l'UBS.

Au Credit Suisse comme dans d'autres banques, les bonus étaient composés d'un montant en argent comptant et d'un montant lié à des actions. Ce dernier peut atteindre jusqu'à 65% du bonus.

De façon générale, les bonus ont été revus à la baisse, a indiqué le directeur général Brady Dougan il y a deux semaines. Les divisions de la banque qui réalisent de bonnes affaires continueront à être récompensées.

Un nouveau point du règlement prévu aussi que les collaborateurs qui démissionnent doivent reverser une partie de leur bonus s'ils l'ont perçu pour l'année suivante.

(ats)

Ton opinion