Credit Suisse et UBS boycottent Cuba
Actualisé

Credit Suisse et UBS boycottent Cuba

Les deux grandes banques n'opèrent plus de transactions avec Cuba.

Elles considèrent que l'île fait partie des pays «sensibles». UBS a notamment invoqué des coûts trop élevés de surveillance du respect et de la conformité des règles financières et légales. Cuba rejoint pour UBS le club des pays «sensibles» (Iran, Birmanie, Soudan, Corée du Nord et Syrie) avec lesquels elle n'entretient pas de relations d'affaires.

Ton opinion