Etats-Unis: Credit Suisse prêt à payer 85 millions d'amende
Actualisé

Etats-UnisCredit Suisse prêt à payer 85 millions d'amende

La grande banque suisse recherche un accord avec les autorités américaines pour les accusations sur son «Dark Pool», le plus important des Etats-Unis.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Le siège du Credit Suisse à New York.

Le siège du Credit Suisse à New York.

Le Credit Suisse a proposé un accord à la justice américaine pour mettre fin aux accusations de malversations concernant sa plateforme de courtage interne ou «dark pool». Selon le Wall Street Journal, la banque suisse est prête à payer 30 millions de dollars à l'Etat de New York et 55 millions à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse aux Etats-Unis.

L'enjeu est primordial pour Le Credit Suisse, qui gère le plus gros «dark pool» aux Etats-Unis, Crossfinder, devant celui d'UBS. Cette dernière a déjà été condamnée en janvier à une amende de 14,4 millions de dollars pour avoir privilégié des traders de haute fréquence.

No comment aux Etats-Unis

Le montant consenti par Credit Suisse serait un record pour la branche. A la mi-août, une maison de courtage américaine, Investment Technology Group Inc., a accepté de payer une amende de 20,3 millions de dollars après avoir reconnu des malversations dans ses activités de «dark pool».

Credit Suisse, la SEC ou encore les autorités de New York n'ont pas voulu commenter l'information d'un possible accord.

Barclays également sur la sellette

Un troisième établissement est actuellement dans le viseur du procureur général de lEtat de New York, Eric Schneiderman. La banque britannique Barclays est accusée davoir trompé ses clients en leur cachant limportance jouée par les traders haute fréquence sur sa plate-forme. Elle pourrait également proposer un accord dans la même veine que celui du Credit Suisse, selon des sources proches du dossier.

Un «dark pool», ou place de courtage alternatif, est une marché opaque où s'échangent des milliards de dollars par jour en transactions de gré à gré. Le prix et l'identité du vendeur et de l'acheteur ne sont connus qu'une fois l'opération conclue, ce qui permet d'éviter de grosses fluctuations des cours par un effet d'entraînement.

Ton opinion