Actualisé 17.03.2016 à 16:06

Frontière helvético-allemandeCriminel trop curieux et pas très futé

Un Kosovar domicilié en Suisse a voulu traverser vendredi la frontière de Weil am Rhein (All). Avant de le faire, il a demandé l'autorisation aux douaniers. Grave erreur, car il était recherché par la police.

par
vro/ofu

La police allemande n'en revient toujours pas. Dans un communiqué publié mardi, elle détaille une histoire pour le moins insolite qui s'est produite vendredi dernier à la frontière helvético-allemande de Weil am Rhein.

Ce soir-là, un Kosovar domicilié en Suisse est arrivé à la frontière et s'est arrêté à la hauteur des douaniers. Il leur a demandé s'il avait l'autorisation de se rendre en Allemagne. Intrigués par la nature peu commune de sa question, les gardes-frontières ont immédiatement contacté la police fédérale allemande.

Le trentenaire a été interpellé

Une brève recherche dans les fichiers a révélé que l'homme était doublement recherché par les forces de l'ordre. Il doit notamment encore purger une peine de 55 jours de prison. Le Kosovar a par ailleurs été expulsé en 2011 par les autorités bavaroises, l'interdisant d'entrer sur le territoire allemand durant les cinq années à venir.

Helmut Mutter, porte-parole de l'inspection de la police fédérale allemande, pense que l'homme ne savait plus si l'interdiction d'entrer en Allemagne était toujours valable ou si les cinq années étaient déjà passées.

L'homme de 33 ans a été arrêté. Il purgera bientôt sa peine de 55 jours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!