Football: Cristiano Ronaldo parle de lui à la 3e personne
Publié

FootballCristiano Ronaldo parle de lui à la 3e personne

«Je tiens à remercier mes coéquipiers parce que sans eux, Cristiano n'aurait pas pu remporter les trophées qu'il a gagnés». La déclaration du Portugais après la victoire du Real Madrid au Mondial des clubs n'est pas passée inaperçue.

L'attaquant du Real Madrid a connu une année 2016 exceptionnelle.

L'attaquant du Real Madrid a connu une année 2016 exceptionnelle.

AFP/Toru Yamanaka

Cristiano Ronaldo s'est félicité d'avoir «réussi une année tout à fait spectaculaire» après la victoire dimanche du Real Madrid au Mondial des clubs, quelques jours après avoir décroché son quatrième Ballon d'Or, n'hésitant pas à parler de lui à la troisième personne.

«Les statistiques ne mentent pas, j'ai réussi une année tout à fait spectaculaire aussi bien avec le Real qu'en sélection», a dit le Portugais en conférence de presse après la victoire contre les Japonais de Kashima Antlers (4-2 a.p.), triplé personnel à la clef. «Les gens discutent trop, mais j'en ai pris l'habitude. J'ai toujours fait preuve de mes qualités sur le terrain ces huit ou dix dernières années».

L'attaquant a aussi parlé de lui à la troisième personne, sur la télévision espagnole: «Je tiens à remercier mes coéquipiers parce que sans eux, Cristiano n'aurait pas pu remporter les trophées individuels qu'il a gagnés».

«Ce fut une année inoubliable, au niveau collectif comme au niveau individuel, a-t-il insisté. Gagner la Ligue des champions, la Supercoupe (d'Europe), le championnat d'Europe avec le Portugal, maintenant le Mondial (des clubs) et il y a quelques jours le Ballon d'Or... c'est si parfait. L'Euro a une saveur particulière car c'est le premier avec le Portugal, mais les autres titres ont également joué un rôle important.»

Le Portugais de 31 ans s'était vu décerner lundi son quatrième Ballon d'Or (après 2008, 2013 et 2014) au bout d'une année où il a remporté deux titres européens, en club et en sélection. (20 minutes/afp)

Ton opinion