Actualisé 14.05.2015 à 14:11

TurquieCritiquée, la première statue à selfie est abimée

Erigée la semaine dernière, la statue d'un prince ottoman en train de se photographier avec un smartphone a été endommagée.

de
man
Les curieux sont venus se photographier avec le prince ottoman adepte du selfie. Mais la statue fait jaser.

Les curieux sont venus se photographier avec le prince ottoman adepte du selfie. Mais la statue fait jaser.

L'oeuvre inaugurée la semaine dernière par la mairie d'Amasya, ville au Nord de la Turquie, n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux. Représentant un prince ottoman, la statue surprend par son anachronisme. Si elle porte un sabre du côté gauche, cette figure est aussi affublée d'un smartphone dans la main droite prêt à prendre un selfie.

Depuis qu'elle a été dévoilée, les touristes ont afflué pour se prendre en photo à ses côtés sur les bords de la rivière Yesilirmak. Mais cette nouveauté n'a pas fait que des heureux. Si certains la trouvent drôle et originale, d'autres fustigent son manque de respect pour les ancêtres. C'est en effet dans la ville d'Amasya que les princes étaient autrefois amenés à devenir des chefs de Province, l'une des étapes pour devenir Sultan.

Le téléphone a d'ailleurs été endommagé dimanche dernier. Ne pouvant statuer entre un accident ou un acte intentionnel, la police locale n'a pas ouvert d'enquête, mais la mairie l'a chargée de surveiller les lieux. «Je trouve que la construction de cette statue n'a que pour but de se moquer d'une figure symbolique importante. Mais la personne qui a cassé le téléphone doit être arrêtée et sanctionnée par la police», a déclaré un habitant de la ville, rapporte l'hebdomadaire franco-turc Zaman France.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!