Bremgarten (AG): Critiques sur le nouveau centre pour requérants
Actualisé

Bremgarten (AG)Critiques sur le nouveau centre pour requérants

Le centre national de Bremgarten ouvre ses portes lundi. Tous les requérants devront respecter des périmètres d'interdiction. L'organisation «augenauf» considère cette mesure comme illégale.

L'Office fédéral des migrations (ODM) a passé un accord avec les autorités de Bremgarten à propos de l'utilisation temporaire de locaux sur la place d'arme et de la sécurité. Les mesures prévues ne sont légalement pas applicables, estime lundi «augenauf» dans une lettre ouverte adressée à Simonetta Sommaruga, cheffe du département fédéral de justice et police.

L'accord prévoit que l'ODM prenne des mesures afin que les requérants ne soient pas autorisés à pénétrer dans l'enceinte de bâtiments scolaires ou de sport. La piscine publique leur est aussi interdite. Un périmètre d'interdiction imposé sans raison à tous n'est pas légal et donc pas applicable, estime «augenauf».

Le groupe cite aussi des extraits d'une lettre de l'ODM aux autorités de Bremgarten. On y lit que l'ODM a défini dans le règlement interne du centre des «zones sensibles» dans lesquelles les requérants ont l'interdiction de pénétrer.

Peur des sanctions

«augenauf» estime que l'ODM a pris ces mesures en pensant que les requérants vont respecter ce règlement interne par peur des sanctions, sans savoir que les périmètres d'interdiction qui leur sont imposés sont illégaux.

Michael Glauser, porte-parole de l'ODM, a confirmé le contenu de l'accord passé avec les autorités de Bremgarten. Il n'a pas voulu faire de commentaire sur les critiques lancées par «augenauf». Il a toutefois fait remarquer que des mesures similaires ont été prises au centre de Nottwil (LU).

Les autorités de Bremgarten ont posé des conditions pour accepter qu'un centre national pour requérants soit installé sur la place d'arme. Dans une lettre adressée à tous les citoyens, l'exécutif rappelle que les requérants ont le droit de sortir du centre de 9h00 à 17h00 en semaine et du vendredi à 9h00 jusqu'au dimanche à 17h00.

Un service de contrôle des entrées et des sorties a été mis en place. Une société privée assure la sécurité dans le centre et aux alentours. (ats)

Ton opinion