Mozambique: Crocos mangeurs d'hommes traqués
Actualisé

MozambiqueCrocos mangeurs d'hommes traqués

Des attaques de crocodiles mangeurs d'hommes sur les rives du Zambèze ont incité les autorités mozambicaines à lancer une vaste opération destinée à contenir leur nombre.

Des agents du ministère de l'Agriculture et des professionnels du tourisme ont capturé et abattu des reptiles mesurant jusqu'à 6 mètres de long dans le quatrième fleuve d'Afrique, où ils font des festins de chiens, chèvres, porcs, bovins, et parfois aussi de chair humaine.

L'an dernier, les autorités ont tué 51 crocodiles, en ont capturé quinze et ont collecté 9.600 oeufs en trois jours dans le seul district de Chemba (centre), a raconté David Mboane, le responsable local des services économiques, au journal Noticias.

Des années de croissance économique au Mozambique ont multiplié les occasions de rencontres entre les habitants de la région et les crocodiles, les agriculteurs qui agrandissent leurs exploitations utilisant le fleuve pour s'approvisionner en eau.

Le gouvernement a été amené à construire des fontaines dans certains villages pour que les gens n'aient pas à puiser de l'eau dans le Zambèze.

Trois personnes ont été attaquées par des crocodiles au bord du Zambèze depuis le début de l'année. Aucune des victimes n'a été tuée. (afp)

Ton opinion